8.5/10

Ratchet & Clank : A crack in time - Test

Un jeu vaste et varié où le mignon Lombax et son pôte le robot férégineux alternent les missions sans relâche de notre passion pour leur univers. Très chouette suite de suite de suite. On ne s'en lasse pas.

On se rappelle avec émotion de ce premier Ratchet & Clank Opération Destruction sur notre jolie Playstation 3 toute neuve. Si on remonte à la précédente console de salon de l'éditeur constructeur la même émotion nous prend en 2002 pour Ratchet & Clank premier du nom et qui donne à ce jour un sens à l'existence d'un univers fidélisé au travers de quelques suites bien juteuses et rarement mauvaises voire quasi toujours d'un excellent niveau. Quoi de neuf pour 2009 après un add-on 2008 intitulé Ratchet & Clank : Quest for Booty qui ne faisait que confirmer notre appréciation positive du travail d'Insomniac games depuis une dizaine d'année?

Pour la petite histoire, puisqu'il s'agit d'un jeu d'aventure, nous reprenons donc les faits que nous avons laissé en plan dans l'épisode de 2007 et sa suite de 2008, à
savoir que Clank le petit robot à été mis aux fers par notre méchant diabolique le Docteur Nefarious et ce avec l'aide des Zonis. Nos deux acolyte sont donc séparés, chacun à un bout de la galaxie et on nous propose de suivre leurs destins en parallèle en les incarnant tour à tour dans de multiples batailles interstellaires et un ensemble de gameplays très varié. Ce dernier ira de l'exploration spatiale à coups de phaseurs dans les météorites qui vous entourent, à l'utilisation d'un sceptre qui maitrise le temps pour le petit génie en ferraille, autant de phases qui permettront à ce cher Lombax et son ami de se retrouver far far away ... ou pas.

Le jeu est tout d'abord affublé d'une caractéristique qu'on lui reconnait très bien puisque ce dernier est très joli à regarder. Il propose un univers cartoon très fidèle à ses prédécesseurs sans oublier de varier les genres, les faunes et les flores tout en
froumillant de clins d'oeils très divers comme d'étranges sosies de Jar Jar Binks pour n'en citer qu'un des plus flagrant. Au delà de ces décors  et environnements à la pointe d'un travail graphique de qualité, on aime bien sûr la patte typique d'Insomniac games qui rend déjà les travaux les plus standards savoureux par un miracle qu'on ne s'explique toujours pas à moins que l'on appelle cela du talent. On se rappelle  avec moultes sourires d'un très bon Resistance 2 malgré une simplicité outrancière des mécanismes de jeux. Il faut dire que ce petit quelque chose en plus rend chacune des compositions du studio de développement particulièrement savoureuse et sympatique. Bingo à nouveau en ce qui concerne cette nouvelle bénédiction puisque A crack in Time est un sans faute question goût.

Niveau Gameplay c'est également un constat de bien être puisqu'en plus de proposer de multiples phases de platte forme, en robot, en Lombax, avec sceptre du temps et
casses têtes ou sans, en hooverbottes, à la clef anglaise de l'espace ou au vaisseau spatial, on nous propose tout ça en complément et avec une science de la mise en place et de l'efficacité hors norme. Les missions se succèdent en se faisant plaisir, en les variant même. C'est très agréable à jouer et bien que ressemblant beaucoup à son grand frère, ce dernier soft est particulièrement bien emballé dans ses nouveautés efficaces. On pourra bien sûr trouver de nouvelles fonctions au sceptre de Clank au fur et à mesure de l'aventure tout comme les capacités de l'arsenal de Ratchet se débloqueront en fonction de l'utilisation de ses armes préférées. Rajoutez à cela une phase d'exploration importante pour débloquer des améliorations pour votre vaisseau, la collecte des boulons d'or et des upgrades d'armurerie, ainsi que les missions de sabotage du contrôle impérial entre les nébuleuses, et on doit avouer qu'on ne s'ennuie pas un seul instant. 

Qui plus est c'est une histoire intéressante qui nous berce de personnage en personnage, de planète en planète et de secteur en secteur. le jeu des failles temporelles et de la grande horloge n'est pas là que pour le fun mais bien pour donner un sens à un scénario très honorable et abouti qui va bien au-delà du corps à corps à la clef à molette et du slide sur barre métallique. 

Un jeu varié, très agréable à jouer et à regarder avec une pointe d'excellence dans la majeure partie des décisions prises lors de son développement. On a plus qu'à vous le conseiller si vous aimez l'action aventure à durée de vie importante puisque ce dernier révélera bien des secrets avant que vous en arriviez à terme. Certes c'est un peu enfantin et il traine ici et là un peu d'aliasing mais la dynamique de jeu  est diablement efficace et ce dernier n'est pas si évident que cela à compléter avec les honneurs. Oui bien sûr ce n'est pas forcément une priorité mais c'est tout de même important de se le procurer à un moment ou à un autre avec le reste de la saga.

 

 

A découvrir

Brütal Legend - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques