7.5/10

Rayman Prod présente The Lapins Crétins Show - Test

Attention, les lapins crétins reviennent... pour des aventures encore plus folles !

Les lapins crétins reviennent pour un troisième volet encore plus délirant que les autres ! Cette fois, c'est la télé qui est leur champ de bataille : fausses pubs, télé réalité, concours de stars.... Tout y passe à la sauce crétine. Même le graphisme des lapins change, qui revêtent un aspect plus dessin animé que dans les épisodes précédents.

Le jeu prend une nouvelle forme : exit le mode solo, exit Rayman (sauf dans le fil conducteur de l'histoire présentée au début), et bienvenus les 75 mini-jeux jouables en mode multi-joueurs, accessibles à tous les joueurs, gamers ou casuals, petits et grands. Sans oublier l'accessoire ultime : la wii board (développée pour Wii Fit), qui permettra de faire des courses endiablées... sur les fesses !

Votre but sera de débloquer les tranches horaires d'une journée, selon une grille de programmes surchargée... en événements loufoques et plus ou moins dur selon les challenges.

Cette volonté de rassembler toute la famille autour du jeu, est malheureusement un handicap pour les utilisateurs (et fans) des deux épisodes précédents. Bien que le jeu soit toujours aussi ludique à plusieurs, voire plus avec les courses sur les fesses et les sessions de danse endiablées, le mode solo devient vite redondant. Les mini-jeux utilisent assez rapidement des systèmes de jeux identiques et, même si les missions diffèrent à chaque fois, on se retrouve vite à faire les mêmes choses. dance_jeu_250
La danse
La difficulté évolue, bien sûr, avec les changements de niveaux (ou plutôt de journée puisqu'il faut débloquer la grille des programmes) et les bonus à récupérer dans chaque partie. Mais le fait de ne pouvoir faire qu'un seul mini-jeu par tranche horaire semble curieux au départ. Très vite, on se rend compte que cela résulte d'une volonté d'en faciliter l'utilisation au joueur, puisqu'il n'a pas besoin de réussir toutes les tranches horaires pour débloquer la journée suivante. Le seul intérêt de réussir tous les niveaux est de récupérer des cadeaux bonus, qui sont souvent des objets pour customiser les lapins.

Néanmoins, le jeu reste fun, surtout à plusieurs. Les jeux et les quêtes sont loufoques, les univers détaillés et complets, les musiques et les danses plus abouties que dans les précédents volets, et les courses, bien que longues lorsqu'on joue à plusieurs, sont plus intenses du fait de l'utilisation de la wii board. Cette dernière, associée aux wiimotes et nunchuks, requiert une certaine dextérité du postérieur et de la concentration.

dance_lapin_250
Ils ont l'air bien crétin !
Ce qui est sûr c'est que le pari d'Ubisoft concernant l'univers des Lapins crétins est réussi. Il suffit pour cela de voir tous les goodies disponibles : les figurines, les vêtements, les jeux sur le web, les défis (prendre en photo sa figurine de lapin un peu partout dans le monde), le fameux cri de guerre « Bwaaaaa », les vidéos et les photos caricaturales... les lapins ont encore de beaux jours devant eux ! 

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    03/05/2009 à 15h19

    Répondre

    Le plus délirant dans tout ça, c'est encore plus crétin.


    Et maintenant, on peut participer aux concours et voter pour son lapin

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques