8/10

Red Dead Redemption : Undead Nightmare - Test

Une extension diabolique qui sied à merveille à l'ambiance originale de Red Dead Redemption. Délire macabre, humour noir et plaisir malsain, de quoi passer de nombreuses heures à exterminer du zombie en sifflant de vieux airs country.

John Marston avait déjà fort à faire avec les coyotes en tout genre de Red Dead Redemption ; bandits, agents fédéraux, militaires mexicains, ou tout simplement riverains un brin timbrés ; tous ont pris un malin plaisir à lui chercher des noises alors qu'il n'aspirait qu'à refonder son foyer. Mais notre cher cowboy doit maintenant affronter une nouvelle menace à l'origine inconnue, mais bien plus diabolique et dangereuse que les précédentes, des hordes de zombies qui envahissent le Far West !


Il faudra sauver de nombreuses villes.
Les morts-vivants ont en effet la cote depuis les modes Zombies de Call Of Duty ou autres Left for Dead, et Rockstar San Diego a ainsi décidé de cuisiner son western-spaghetti à la sauce outre-tombe par le biais d'un nouveau mode en ligne et d'une campagne solo parallèle à l'histoire originale. On retrouve donc John Marston en plein milieu de son périple, de retour chez lui après avoir récupéré sa femme et son fils (ce sera le seul spoiler sur la trame classique que Krinein vous dévoilera). Malheureusement, ce retour à une vie paisible sera de courte durée, stoppé par l'infection diabolique de ces derniers qui obligera notre cher cowboy à les enfermer avant de partir chercher un remède. John Marston doit donc retourner explorer les contrées du sud des Etats-Unis et du Mexique afin de trouver des réponses à ses questions, qui ne seront malheureusement souvent que suppositions douteuses et inventions fantasques de ses anciens compagnons de route encore présents. La seule certitude étant la confusion générale des survivants face à ce lugubre phénomène, survivants qu'il faudra aider pour progresser dans l'aventure en attendant de trouver une éventuelle solution au problème.


Nouvelles armes et nouvelles façons de tuer.
Ainsi, en plus de la quête principale qui vous tiendra en (mauvaise) haleine plus de huit heures, vous devrez comme toujours accomplir diverses missions annexes. En commençant par libérer les villes des hordes de morts-vivants. Vous gagnerez ainsi des points de sauvegarde et de précieuses munitions, les magasins étant tous fermés suite à l'épidémie. Cette dernière vous obligera d'ailleurs à modifier votre armement en conséquence, utilisant à bon escient certaines combinaisons de munitions et vous familiarisant avec de nouvelles pétoires ou divers gadgets ; comme l'appât à zombies, le tromblon se rechargeant avec des restes d'infectés, ou encore la torche. Cette arme plutôt rudimentaire s'avèrera pourtant très utile pour renvoyer vos ennemis  putrides dans l'au-delà après les avoir consciencieusement enflammés, action qui vous permettra aussi de nettoyer tous les cimetières de la région en la combinant avec l'embrasement de quelques cercueils.


Quatre Chevaux de l'Apocalypse disponibles.
L'exploration de ces contrées dévastées baignant sous une lune rouge et un silence macabre vous mènera aussi à rechercher des personnes disparues, ou capturer des zombies pour que certains survivants puissent les étudier. Car les morts-vivants de Undead Nightmare ne se contentent pas de marcher vers vous au ralenti, bras tendus en grognant. Certes, ils font des bruits bizarres de bêtes affamées, mais ils sont plutôt nerveux et foncent généralement vers vous à plusieurs, courant parfois sur quatre pattes comme des animaux tandis que d'autres crachent de l'acide ou vous chargent pour vous projeter à terre. Les nouveaux ennemis de cette extension s'avèrent donc coriaces, et vous devrez utiliser intelligemment le Dead Eye pour ralentir le temps et exploser un maximum de boites crâniennes, ou alors courir très vite... La fuite est donc parfois nécessaire, même si elle n'est souvent que temporaire, et les quatre chevaux de l'Apocalypse que vous trouverez au fil de votre exploration seront d'une aide précieuse. En plus d'avoir une endurance à toute épreuve, ces derniers ont chacun des spécificités très utiles, comme enflammer les zombies qu'ils percutent ou carrément les exterminer net. Sans tous les citer, d'autres monstres fantastiques viendront aussi agrandir le bestiaire mais se feront rares, car vous n'aurez majoritairement affaire qu'à de stupides cadavres animés d'humains ou d'animaux.


Un mode coopératif déjà vu mais efficace.
Cependant, ceux qui en auront assez de ne fréquenter que des êtres décomposés pourront rejoindre des personnes bien vivantes sur le réseau. Car Rockstar a pensé à vous et propose un mode multijoueurs propre à cette extension baptisé « Cimetière ». Jusqu'à quatre joueurs peuvent ainsi coopérer pour repousser des vagues de zombies indéfiniment, ou plutôt jusqu'à ce que mort s'en suive. Rien de bien innovant, mais un concept qui fait toujours son petit effet et qui promet de nombreuses heures de plaisir malsain à renvoyer des morts-vivants ad-patres.

Undead Nightmare n'est pas qu'une extension proposée pour profiter d'un effet de mode. Car on s'aperçoit vite que l'atmosphère malsaine et l'humour morbide décalé sied à merveille à l'univers de Read Dead Redemption, la bande sonore macabre aux touches d'orgue et de cordes stridentes parachevant comme il se doit le titre. Certes, les ennemis ne sont pas très diversifiés et les missions se ressemblent, mais il ne s'agit là que de faits inhérents au genre. Alors si vous avez aimé la version originale, vous ne pourrez qu'adorer cette extension. Et vous profiterez ainsi un peu plus longtemps de la beauté du Far West, mais surtout du délire funèbre des gars de Rockstar.

A découvrir

Top Spin 4 : Preview

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques