4/10

Ridge Racer - Test

La sortie d'une nouvelle console Sony a toujours été accompagnée de la sortie d'un opus de la fameuse saga de course arcade : Ridge Racer. Seulement, après des début sur ps one de très bonne qualités, la série s'est enlisée dans une médiocrité de plus en plus marquée au fil des épisodes. Le tout est de savoir si Namco a su relever la barre avec cet opus PSP.

Regarde chérie comme c'est joli

Après une cinématique d'intro en image de synthèse assez bluffante sur les capacités de la portable de Sony, on lance sa première partie à l'aide de menus très classieux et à l'esthétique léchée. Des voix digitalisées ponctuent cette navigation de manière fort agréable et contribuent à renforcer le soin apporté au design de l'interface. La progression est on ne peut plus classique et on enchaîne les courses pour débloquer de nouveaux circuits plus difficiles et de nouvelles voitures plus puissantes.

Une fois le départ de la course annoncé, on se rend compte que les décors et les effets de lumière sont très jolis, l'animation est impeccable et de plus en plus rapide lorsque l'on débloque de nouvelles classes de voiture et à contrario, les sus-nommés bolides sont vraiment moches car modélisés avec un faible nombre de polygones. Cet aspect technique est extrêmement encourageant quand aux capacités techniques de la machine au même titre qu'un Wipeout fusion mais pourtant le tout est assez fade et guère transcendant.

Chérie tu me réveilleras à la fin de ma partie

Cette impression est confirmée par une maniabilité des voitures, basée sur des dérapages, qui manque cruellement de finesses et de sensations. Les bolides pivotent autour d'un axe lorsqu'ils entament un dérapage et même sans avoir jamais joué à un jeu de caisse, on enchaîne les virages les deux doigts dans le nez. Il n'y aucune marge de progression dans leur maniement et la seule difficulté vient des tracés des circuits plus ou moins tortueux, difficulté somme toute très relative. Alors c'est sur, ça va vite, l'enchaînement des dérapages permet d'augmenter une jauge de nitro pour aller encore plus vite pendant un cours instant mais ça se limite à ça. On s'ennuie ferme et ce n'est sûrement pas le comportement passif des concurrents et la gestion des collisions très médiocres qui vont changer quelque chose.
Même les circuits sont d'une longueur soporifique, tellement qu'on s'amuse plus souvent à regarder le temps que l'on met à boucler un tour, halluciné de pouvoir s'ennuyer autant en deux minutes, que la route où l'action est incroyablement molle et répétitive.

Le pire c'est que même la bande-sonore s'y met et nous propose des pistes électro, au mieux écoutable, au pire très désagréables et une voix de speaker genre fun-radio avec son accent de jeunz à deux balles nous commente le moindre événement palpitant de la course comme un dépassement avec des « oui tu y est presque » ou des « nouveaux records » ponctuant la fin d'un tour de piste. Le seul commentaire pertinent est lorsque ce cher monsieur dans le vent nous signale que c'est la « dernier ligne droite » qui a pour traduction lâcher le boost, c'est la fin. D'ailleurs, ce boost est accompagné du traditionnel effet de blur fort sympathique.

ZZZzzzzzZZZZZZzzzzz

La durée de vie est plutôt longue car le jeu comporte 36 circuits mais je suis loin d'avoir eu la patience de débloquer l'ensemble de ces pistes toutes plus soporifiques les unes que les autres si bien que pour moi la durée de vie a été extrêmement courte.

Chérie t'as oublié de me réveiller, c'est malin j'ai raté mes cours

Inutile d'en rajouter plus, malgré un enrobage fort plaisant, ce jeu m'a ennuyé ferme. A conseiller à ceux qui ont du mal à s'endormir ou à ceux qui ont envi de plomber une soirée multijoueurs entre potes avec des parties donnant envi de se jeter par la fenêtre tant on atteint des profondeurs abyssales de convivialité. D'habitude, on peut rentabiliser le boîtier pour caler ses chiottes mais ceux des jeux PSP sont trop petits et fragiles si bien qu'après vous ne pourrez plus le revendre. C'est pourtant la meilleure chose à faire.

A découvrir

Project Rub - Test

Partager cet article
A voir

Xbox 360

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques