5.5/10

Saw II : Flesh & Blood - Test

Saw II : Flesh and Blood a beau être plus sympa que son prédécesseur, il n'est à conseiller que pour les fans du genre, qui ne sont pas trop regardant sur des défauts de réalisation et de jouabilité. 

Alors que le chapitre final de Saw vient de sortir au cinéma, il y a peu, Konami nous offre un deuxième épisode de l'adaptation jeux vidéo de la saga. Intitulé Saw II : Flesh and Blood, ce second opus utilise les mêmes ficelles que son grand frère déjà sorti, à savoir des énigmes, des tortures et un Jigsaw qui veut simplement jouer avec nos nerfs.

Alors que le premier épisode nous mettait dans la peau de l'avatar de Danny Glover, alias l'inspecteur David Tapp, ce nouvel épisode nous met aux commandes Mais qui s'est coupé en se rasant!
Mais qui s'est coupé en se rasant ?
de son fils, Michael Tapp, qui aura pour mission, enfin c'est le Jigsaw qui l'a décidé, de trouver l'explication sur la mort de son défunt papa. Le scénario du jeu est d'ailleurs plutôt sympathique, beaucoup mieux foutu que celui du premier titre, avec un background très riche sur la saga entière, version cinématographique. A nous les épreuves où la vie de Michael est toujours sur un fil, où le moindre bout de verre vous fera perdre du sang, car le tueur au puzzle nous oblige à jouer pieds nus. Enfin, non pas nous, on peut jouer en chaussettes ou en tongs peu importe, mais le jeune Tapp lui, il n'a pas le droit d'avoir des semelles sous les pieds, alors déjà que les décors de Saw II sont crades, je vous raconte pas le sol. Si il s'en sort en vie, le petit il va courir se prendre une douche, c'est sûr !

Comme dans tout bon film de la saga, Saw II reprend le principe de sauver sa vie, mais également d'épargner d'autres personnes, liées à la mort de son père, de près ou de loin. Une vraie enquête liée à un choix de l'esprit moralisateur, bref, tout donne envie de se plonger dans ce titre bizarrement prenant, sur la bonne dizaine Je me transforme en crochet et je reviens...
Je me transforme en crochet et je reviens...
d'heures de jeu nécessaires pour en voir le bout. Malheureusement, beaucoup de défauts entachent le tableau de Saw II et pas des moindres. Tout d'abord, la réalisation du jeu est d'un autre âge, avec un moteur poussif. Heureusement que le jeu est très sombre, cela camoufle les textures pauvres et l'aliasing qui chatouille la rétine. Les animations ne sont pas exceptionnelles et le personnage de Michael est un peu raide dans ses mouvements. La bande sonore par contre fait honneur au film avec des musiques qui collent parfaitement à l'action et à l'ambiance malsaine. Les doublages en anglais suivent la route avec une qualité générale bien au dessus de la moyenne. Le gros souci touchant surtout la jouabilité, qui n'est franchement pas tip-top.

Le pire étant que Saw II a amélioré le système de combat du premier épisode, qui était tout simplement horrible au point de vouloir se laisser mourir sur place. Et bien pourtant, malgré que les développeurs ont revu le principe, et bien c'est pas encore
"Prend ça pourriture communiste !"
tout à fait ça. En effet, baser tous les combats sur divers Quick Time Event (QTE pour les intimes) ce n'est pas très fun sur le long terme. Heureusement qu'on n'est pas dans un jeu axé sur l'action à 100% ce serait tout simplement soporifique. La majorité du temps, Michael Tapp sera confronté à des puzzles plus ou moins corsés, ce qui rend le jeu intéressant lors d'énigmes un poil retorses. Mais cela ne dure qu'un temps, car dès qu'on tombe sur une épreuve d'équilibre, patatras, c'est fini on déprime avec la caméra mal placée et le balai dans le postérieur de Michael. Bref, beaucoup trop de défauts au niveau de la maniabilité du titre pour avoir envie de se jeter à corps perdu dans une partie longue de Saw II.

En conclusion, les joueurs fanas de la saga apprécieront de faire durer le plaisir avec un scénario original qui propose beaucoup de clins d'œil de la série. A la rigueur, les amoureux de Silent Hill peuvent passer un bon moment, même si ils râleront sur le manque de travail général effectué sur la maniabilité. Les autres joueurs lâcheront le pad, en se disant que c'est une torture de jouer à Saw II : Flesh and Blood. Et si ce n'était pas une épreuve du Jigsaw ce jeu en fait ??

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques