9/10

Skate 3 - Test

Jamais deux sans trois ! Dans Skate 3, vous êtes une nouvelle fois maître de votre destin dans un jeu fabuleux, fluide et dont la bande son est sans accrocs. L'esprit communautaire du jeu est l'énorme ajout de ce titre qui vous fera vivre l'expérience Skate bien plus loin que ses prédécesseurs.

Jamais deux sans trois. Cette expression connue de tous s'applique à merveille au jeu de EA, Skate 3. La série Skate est devenue une référence à la fois pour les joueurs mais aussi pour les skateurs grâce à son système de figure dans lequel votre stick droit vous sert à initier les mouvements de saut de votre avatar. Ainsi, dans la lignée de ses prédécesseurs, Skate 3 reprend ce système mais il parvient à l'enrichir et à développer l'esprit du jeu.

 

Coloré et dynamique, ce jeu a des parfums d'été.
Coloré et dynamique, ce jeu a des parfums d'été.
Quelques minutes après avoir lancé le jeu, nous sommes ravis. L'introduction délirante est à la hauteur des précédents opus et les skateurs se sont une nouvelle fois éclatés à la réaliser. Vous retrouverez par exemple Chris Haslam en Big Foot. Cette séquence vidéo justifie la création de votre personnage qui encore une fois, s'éclate le visage en réalisant une figure. Une fois la création achevée, vous rencontrez le Coach Frank (interprété par Jason Lee) qui vous présentera le jeu comme personne. Skate 3 est technique mais fun. Il ne faut surtout pas se prendre au sérieux  même lorsque l'on place ses meilleures figures. Ces dernières sont incroyablement plus fluides et le personnage peut se permettre davantage de délire. Vous pouvez ainsi attaquer un banc de 1001 façons y compris celle où vous allez sauter sur le banc, courir dessus pendant trois mètres avant de retrouver votre planche qui roulait paisiblement sous l'obstacle. Les techniciens quant à eux apprécieront d'effectuer un « darkslide » sur ce même banc. Les décors de Port Caverton sont plus adaptés au skateboard que la ville des deux premiers épisodes.

Love is in the air !
Love is in the air !
Les développeurs ont ainsi mis l'accent sur une ville crédible mais regorgeant de « spot » et de parcs mythiques. Les décors seront par ailleurs moins chargés de détails mais plus colorés. Le fun est donc la clé de ce jeu que l'on retrouve dès les premiers instants. Que vous soyez technicien ou acrobate, ce jeu vous procurera la dose nécessaire à votre plaisir. Les musiques du jeu seront d'ailleurs des alliés de poids dans cette quête de la plénitude puisqu'elles se font plus présentes que par la passé. Les choix sont variés et ils s'accordent très bien avec les différents univers et défis que vous rencontrerez. Si vous aimez skater à votre rythme avec le soleil couchant ou ressentir l'adrénaline des concours, il y aura un morceau pour vous.

Un slide sans accrocs !
Un slide sans accrocs !
Côté histoire, tout tient sur du papier à cigarette (fumer est dangereux pour la santé) : votre meilleur ami Reda vous persuade que vous êtes suffisamment une légende pour avoir votre propre marque et votre propre équipe. Ainsi chaque objectif vous permettra de vendre un certain nombre de planches. Une photo par-ci et un contest par-là, vous aurez vendu 20 000 planches. Plus vous développerez votre groupe, plus vous aurez d'objets disponibles pour vous habiller ou pour votre skatepark. Tous les délires sont permis à ce sujet et les plus nostalgiques se rappellerons l'époque Tony Hawk dans laquelle vous pouviez réaliser vos plus grands fantasmes sur skateboard. Au fil de votre aventure, vous aurez aussi la possibilité de paramétrer vos équipiers. Tous ces délires ne seraient rien sans le mode online. EA le définit comme un espace communautaire, un réseau d'amis skater dans lequel vous pouvez partager vos exploits mais aussi rejoindre un groupe pour zoner ou défier les autres (amicalement bien sûr).

Plus on est de fous...
Plus on est de fous...
Skate 3 est donc plus qu'un jeu, plus qu'une suite, c'est un espace convivial de partage où l'on est sans arrêt en lien avec d'autres joueurs qui partagent la même passion que vous : le skateboard et son esprit de liberté. Moins impressionnant visuellement que les autres opus, il compense largement par ses couleurs, sa fluidité et ses musiques. Ce jeu est donc le choix parfait lorsque le soleil cogne trop fort ou que la pluie vient perturber le grip de votre planche ou la crème solaire sur votre transat. Un jeu où le temps s'arrête et où seul compte le plaisir de jouer.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques