7/10

Skylanders - Spyro's Adventure - Test 3DS

On se prend au jeu de cette excellent cocktail RPG/plate-forme avec un réel plaisir ludique, visuel et sonore et auquel la 3D et l'écran tactile donnent un très beau plus. Très dommage du coup que la durée de vie ait été réduite par rapport aux autres console, qu'il n'y ait pas multi et que l'investissement financier soit trop élevé.

Aaah, Skylanders, voilà un moment que Krinein en parle. C'est que ce nouveau concept de jouet-vidéo nous alléchait particulièrement et autant dire que la pari est plutôt réussi.

Les mérites de l'innovation : l'excellent cocktail RPG/plate-forme

Il faut être honnête, on est tout fou-fous avec ces petites figurines et le portail ! On prend un réel plaisir à les faire apparaître dans notre petit console car l'effet est particulièrement bien réalisé : Wendel (notre guide), donne un grand coup de bâton magique sur le sol, un peu façon Gandalf contre le Balrog, et après un joli feu d'artifice magique, le personnage explose sur notre écran ! Ensuite, Wendel lance la pierre magique vers l'écran tactile, et avec la 3D, on a littéralement l'impression qu'on va se prendre le cristal en pleine poire ! Excellent ! A noter en prime qu'on n'a pas de souci de maintien de la connexion infra-rouge, laquelle n'est nécessaire que pour l'invocation et pas pour jouer.


Graphismes très soignés
Une fois plongé dans l'aventure, le concept continue de nous séduire un maximum : on peut alterner entre deux personnages en permanence, et disposer ainsi de leurs différentes caractéristiques et capacités. Parfois, le jeu même nous y oblige, certaines missions requérant d'appartenir à un certain élément, parmi les huit existant (air, vie, mort-vivant, terre, feu, eau, magie, tech). Chaque mission comporte cinq défis à compléter ce qui nous fait y revenir et, au passage, fait gagner de l'expérience à nos Skylanders. On se sent véritablement comme dans un jeu de rôle, certes un peu allégé dans le scénario, mais très approfondi sur les éléments à récolter, les quêtes, les défis, les pouvoirs et la variété des personnages.

Avoir combiné de la sorte plate-forme et jeu de rôle s'avère extrêmement savoureux pour le joueur pour une raison simple : la nouveauté ! On n'insitera jamais assez sur la puissance séductrice de l'innovation en matière vidéo-ludique, et Skylanders a tout ce mérite. En prime, quelle que soit notre console de jeu, et là encore c'est une première, on peut aller jouer avec nos personnages et leurs caractéristiques chez nos amis, puisque les données sont sauvegardées dans la figurine. Mon pote a une Xbox, moi une 3DS, pas de souci, je peux jouer avec lui avec mon petit Dark Spyro niveau 5.

En outre, le jeu est très bien soigné sur la forme : graphismes très colorés et
Le pack 3DS
enchanteurs par tous les petits détails travaillés dans cet univers nature, effet 3D qui accentue particulièrement cet esthtétisme, bande-son en totale harmonie et très variée, commandes très intuitives, ni trop simples ni trop complexes, et gros avantage de l'écran tactile qui permet de gérer de manière fluide le changement de personnage ou l'accès aux missions. C'est que, comme Mandark l'a indiqué dans la preview, quand on voit tous les studios qui ont été mis à contribution, le résultat ne pouvait être que réussi.

Alors même si Skylanders s'adresse en théorie à un public jeune, tout adulte que l'on soit sur Krinein, on s'est pris au jeu à 100 % et on n'a qu'une envie, c'est d'essayer les mondes supplémentaires et tous les autres personnages. Après tout, quand on continue à jouer même adulte, et ce quel que soit le type de jeu d'ailleurs vidéo ou non, c'est qu'on a encore une âme de petit garçon ou de petite fille, et tant mieux.

Les défauts de ses qualités et pas de multi sur 3DS...


20 € les 3 figurines supplémentaires
Mais Skylanders a les défauts de ses qualités : 37 figurines + 4 jouets aventures pour avoir accès aux quatre royaumes supplémentaires, cela fait un peu cher. Les développeurs et éditeurs ont créé du rêve, mais le système contribue intrinsèquement à faire dépenser aux joueurs un maximum d'argent. Car pour tout finir dans le jeu, il faudra une figurine de chacun des huit éléments, ce qui obligera à en acheter un certains nombre... Cercle financier un peu infernal qui risque de freiner le système.

Cela est d'autant plus probable sur la Nintendo 3DS qu'à notre très grand étonnement, aucun mode multi-joueur n'y est disponible, que ce soit en local ou internet ! Ce choix est totalement incompréhensible vu les fonctionnalités de la console Nintendo où le mode internet a depuis longtemps fait ses preuves (Resident Evil : The Mercenaries 3D, Tetris 3DS etc...). Le jeu s'en trouve forcément amputé. Le multi était l'un de ses grands atouts, en plus de l'alliance plate-forme/RPG - jouet/jeu vidéo, l'en priver sur ce support est donc une grande déception surtout que la 3DS séduit pour beaucoup un public jeune. Fort heureusement, la possibilité de sauvegarder son niveau et ses capacités dans les figurines permet d'aller jouer chez les copains sur un autre support et donc d'ignorer les différences de console. Mais ça ne compense pas tout.

Enfin, pour ce support 3DS, le scénario a été réduit et la durée de vie est également plus courte. On a donc sur bien des aspects une version allégée, ce que l'on ne s'explique pas vraiment une fois de plus. Néanmoins, il y a trois unités de sauvegarde sur les cartouches : on pourra au moins se prêter le jeu entre frères et sœurs et chacun avoir sa partie.

 

On aime On n'aime pas

+ Le cocktail RPG / plate-forme

- Le prix pour tout avoir et faire tous les défis

+ La sauvegarde dans le figurines

- La durée de vie de base un peu courte

+ Pouvoir jouer ensemble sur toute console

- L'absence de multi local et internet

+ Graphismes et bande-son très soignés

 

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques