6/10

Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre

Ubisoft commémore la Première Guerre Mondiale en proposant un jeu façon point'n click où l'histoire, imaginée, rejoint l'Histoire, tragique et bien réelle.

Les équipes d'Ubisoft ont pris un peu tout le monde de court en sortant Soldats Inconnus : Mémoires de la Grande Guerre.

Tout d'abord, parce que s'il existe des dizaines de jeux vidéo situant le théâtre des opérations prendant la Première Guerre Mondiale, il en existe des centaines qui préférent jouer sur la Seconde.

Ensuite, parce que l'on se serait attendu à un jeu de tir à la première personne, voire à la seconde, ou éventuellement à un jeu de stratégie temps réel. Mais sûrement pas à un point'n click où l'on meut le héros directement.

Enfin, parce que la direction artistique prend à contrepried le réalisme quasi photographique auquel on est habitué dans les jeux de guerre. Ici, le moteur UbiArt (Rayman Legends) est exploité pour sortir ce qui ressemble de très près à un dessin animé, ou plus exactement à une BD, de celles qui ont le trait clair et la texture pauvre au profit d'une couleur bienvenue.


Quand on pensait encore que ça allait être facile...

Ces particularités de Soldats Inconnus font de lui un jeu à part, que l'on classe assez rapidement dans la case des "jeux pédagogiques mais tout de même amusants, qui ne parviennent pas à cacher leur visée pédagogique". Oui, toute la famille, ou presque, va pouvoir participer à l'aventure. Celle-ci est rarement trop difficile et quand elle peut éventuellement le devenir, un système d'astuce permet de débloquer les situtations un peu trop complexes. Mais on reste sur un jeu qui, entre deux séquences d'échanges d'objets, rappelera le contexte historique à l'aide d'articles et de photographies.

Pour distiller cette vérité historique, rendre compte de l'Histoire avec un grand H, l'équipe d'Ubisoft a imaginé une trame scénaristique inventée, elle, de bout en bout, permettant de créer du pathos, de changer régulièrement de perspectives et d'améliorer la proximité du joueur. Les enjeux, énormes à l'échelle de l'Histoire, s'associent à un canevas plus proche, plus immédiat, plus compréhensible au niveau de l'individu, mais finalement tout aussi impliquant.


La même image dans COD ? Du sang partout, des membres coupés. L'aspect BD a du bon !

Ainsi, le joueur prendra tour à tour contrôle de quatre personnages : Emile, qui sera rapidement fait prisonnier de guerre, Karl, son gendre, soldat allemand, Anna, infirmière belge et Freddie, légionnaire d'origine américaine. De temps à autre, Walt, un chien formé à la recherche de victimes, l'aidera dans sa progression.

Soldats Inconnus, Mémoires de la Première Guerre, c'est évident, a été travaillé avec en tête une pudeur perpétuelle. Pas question ici de faire de grands éclats de violence survoltée, de corrompre la réalité historique. Ici on rappelle, on commémoire, on éduque. On le fait avec un peu d'humour parfois, on le fait avec beaucoup de pudeur surtout. C'est la guerre, tout n'est pas rose, loin de là, mais on ne sera pas obligé de rendre son déjeuner à chaque nouveau plan.


L'énigme de l'Orient Express ?

Finalement, Soldats Inconnus est un excellent jeu pédagogique. L'un des meilleurs, le meilleur peut-être. Mais ce n'est pas du tout un excellent jeu vidéo. Sa force évocatrice de l'Histoire n'est pas à mettre en doute, mais ses mécanismes de gameplay sont très limités, bien trop balisés, répétitifs et ennuyeux. Tout ceci sera bien suffisant pour justifier d'en apprendre plus sur la Première Guerre durant les quelques heures que dure l'aventure.

Mais si le contexte n'était pas si riche, si puissant, si fort en émotions et en enjeux, on aurait bien du mal à trouver notre compte.


Toi aussi joues avec le gaz moutarde avant que ça ne te pète au nez.

 

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

7 commentaires

  • Islara

    13/07/2014 à 12h36

    Répondre

    Tiens, il y avait longtemps qu'Ubisoft n'avait pas sorti un jeu de réflexion-aventure. ) Il se joue sur quel support ?

  • Guillaume

    14/07/2014 à 06h32

    Répondre

    Testé sur Xbox 360, et disponible sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360 et PC.

  • Anonyme

    15/07/2014 à 08h10

    Répondre

    Et étonnamment pas WiiU...Mais il devrait sortir sur tablettes. Je le prendrais les yeux fermés quand ce sera le cas, Rayman Legends et Child of light m'ayant conquis (dans deux styles différents), j'ai evie de me laisser charmer par ces Soldats Inconnus

  • Akashinai

    15/07/2014 à 08h11

    Répondre

    Le message qui va apparaitre en dessous en tant qu'invité est le mien

  • Guillaume

    16/07/2014 à 07h00

    Répondre

    Non, pas de Wii U, mais à vrai dire il n'y a plus beaucoup d'éditeurs qui se donnent la peine de faire des jeux portés sur Wii U. Il n'y a qu'à voir, à l'E3 on avait l'impression qu'il n'y avait que des exclues

    Sur tablette, ce serait pas mal, c'est tout à fait le genre de jeu qui irait bien sur ce type de support : pas besoin d'avoir une énorme maniabilité, et pas trop prise de tête.

  • Akashinai

    18/07/2014 à 11h41

    Répondre

    Oui mais la c'est différent, Child of light était sorti sur WiiU et quelques mois après un jeu en 2D avec le meme moteur , du même éditeur (donc Soldats inconnus) sortait. Et il ont zappé la WiiU. Même les personnes que je connais chez Ubi France était très étonné de cette non-sortie.
    Mais effectivement sur tablette ce sera très bien et surement moins cher

  • Akashinai

    18/07/2014 à 11h42

    Répondre

    Sinon comme ca, ca me fait penser à "The Cave", il y a des ressemblances? (j'imagine que oui mais je voulais dire dans le rythme du jeu, assez lent avec quelques aller retour et de nombreuses enigmes a déchiffrer)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques