7/10

Sonic Mania Plus - Test

Le hérisson le plus rapide du monde est de retour et de ce que j’ai pu lire ici et là, c’est de la balle.

Petit, je n'avais pas de Master System ou de Megadrive, j'ai donc découvert Sonic sur le tard. Je n'ai donc pas le côté Madeleine de Proust. Cela dit, j'aime bien la plate-forme et je suis exigeant (pénible) en la matière ! Sonic et Sonic Mania Plus vont donc devoir faire leurs preuves.


DR.

Sonic, c'est aussi un dessin animé, un manga, etc. Du coup, j'ai une « histoire » qui va être au niveau des autres productions. Devinez quoi ? Robotnik vient encore attaquer les petits animaux et il veut également les émeraudes du chaos ! C'est aussi original qu'un gros dragon à carapace qui kidnapperait une princesse. Je comprends mieux pourquoi le hérisson et le plombier sont devenus potes !


DR.

C'est l'excuse pour parcourir une douzaine de niveaux avec Sonic et ses amis. S'il y a bien quelques niveaux « originaux », mais 8 d'entre eux sont des relookings d'univers connus. Cela dit, les fans ne vont pas cracher sur Green Hill et sa musique devenue légendaire. Quitte à faire dans le « vieille école », Sonic débarque tout en 2D et en pixels pour les niveaux de base. Vous avez ensuite de la pseudo 3D pour choper les émeraudes à la façon d'un Sonic 3 ou d'un Sonic CD. Comme le jeu porte le terme « Plus », il y a heureusement un mode « Encore » pour aller faire le foufou notamment avec un mode flipper qui peut m'occuper toute la nuit.


DR.

Côté gameplay, c'est du Sonic de chez Sonic. Les zones sont vastes, pleines de secrets et cinq personnages sont là pour nous. Dans le jeu de base, nous avions Sonic, Tails et Knuckles. Le mode Plus ajoute Ray et Mighty. Sonic est le personnage classique et il demeure le plus rapide. C'est la vieille école de la saga Sonic et c'est toujours marrant de voir les mimiques du fier hérisson. Tails, c'est le petit renard rigolo qui peut voler quelques secondes grâce à ses deux queues. Si vous êtes un peu maladroit ou que vous désirez explorer, c'est le personnage « facile » en quelque sorte pour ce jeu. Knuckles, c'est le bad guy, il grimpe aux murs et il plane, il est marrant à jouer et il est l'intermédiaire entre les deux précédents. Mighty, c'est le tatou un peu brute. Il pète des murs mieux que Damidot et il a une option charge sympa. Il demeure cependant classique. Ray l'écureuil volant est déjà plus technique. Les plus observateurs le connaissent de la borne arcade Sonic et ils savent donc que ce n'est pas le premier venu. Son truc à Ray, c'est de planer comme son espèce le veut (l'écureuil volant). Cela m'a rappelé mes souvenirs sur Super Mario World sur SNES lorsque je faisais voler Mario avec sa cape.


DR.

Sonic Mania Plus fait donc le taf et il serait dommage de râler de trop. Certes, ce n'est pas hyper original et le côté old school peut paraître de trop. Mais honnêtement, je me suis éclaté et c'est le principal. 

Partager cet article

A propos de l'auteur

Le fanboy Xbox de l'équipe

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques