Un spot télévisé explique la signalétique PEGI

Le SELL (Syndicat des éditeurs de logiciels de loisirs), le collectif PédaGoJeux et le CSA vont lancer en avril un spot télévisé sur la signalétique européenne PEGI afin de sensibiliser les familles sur le sens de celle-ci et les aider un peu dans leurs achats (voir ci-dessous). Ce spot sera diffusé sur de nombreuses chaînes : TF1 et ses filiales TMC et NT1 - M6 - Direct 8, Direct Star - les chaînes du groupe Lagardère (Gulli, Canal J, June, MCM) - les chaînes Orange. Il sera également diffusé gratuitement sur France Télévision en mai.


C'est ça qu'on voit sur la jaquette d'un jeu
Plutôt amusant et assez clair, ce spot a deux mérites : le premier d'exister, le second de remplir à peu près son objectif, rappeler aux parents qu'il y a un PEGI et ce qu'il signifie.

Après, est-ce que cela suffira pour que les parents fassent attention ? Rien n'est moins sûr. Toute la communauté vidéo-ludique sait que le PEGI 18 est très très rarement respecté et que des petits ados de 14-15 jouent déjà à Resident Evil, Call of Duty et à tous les jeux ultra-violents et sanglants (il suffit d'aller sur les forums de soluces pour s'en apercevoir), sous la bénédiction consciente et inconsciente de leurs parents. La mère/le père attentif(ve) fera attention à ce à quoi jouera son enfant, PEGI ou non, et elle/il sait déjà depuis belle lurette ce que signifie à peu près ce logo. La mère/le père inattentif(ve) n'y fera pas plus attention, même avec ce rappel.

Bref, de notre vision de l'intérieur, on a du mal à croire que des parents se responsabiliseront plus avec un spot télévisé. Tous les professionnels de l'éducation et de l'enfance savent que responsabiliser le(s) parent(s) « à côté de leurs pompes » se fait autrement. Pour ça, il vaut mieux aller sur le site de PédaGoJeux, qui sensibilise vraiment sur les pièges à éviter en matière de jeux vidéo (temps de jeu, sommeil, budget etc..).

Pourquoi alors s'être senti obligé de lancer cette petite campagne télévisée ?  Le SELL voudrait-il redorer un peu le blason du jeu vidéo, lui donner une image plus propre que celle, déformée, qu'il peut avoir encore auprès des néophytes : activité addictive, asociale, abrutissante, et réservée aux garçons ? Autant dire que le spot, de ce point de vue, ne fait que confirmer tous ces préjugés et clichés… Dommage. Mais belle performance du gamin pour son jeu d'acteur.

 

 

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques