3.5/10

Step to the Beat - Test

Un concept simple mais original, un résultat dénué de tout intérêt, et un conseil : investissez l'argent du jeu dans une paire de baskets, allumez votre lecteur MP3, et sortez marcher dehors. Cela sera aussi distrayant.

Plus qu'une simple console, la Wii s'est transformée ces dernières années en un vrai coach sportif, proposant aux joueurs du monde entier de se dépenser physiquement au cours d'activités nombreuses et variées. Il est ainsi possible de s'adonner aux joies virtuelles du tennis, du golf, du foot, de la course, du fitness en tout genre, du yoga, ou encore du hula hoop, mais personne n'avait encore pensé à inviter les joueurs à se distraire en marchant ! C'est chose faite avec Step to the Beat de Konami, qui après le célèbre Dance Dance Revolution propose un nouveau concept de jeu de rythme musical.

sttb1_250
À vous de créer votre paysage.
Le tapis de DDR est ainsi toujours d'actualité, remplaçable cependant par la Wii Balance Board ou par un simple Nunchuk glissé dans une poche de pantalon.
L'objectif est alors de marcher, sur place évidemment, la wiimote tendue vers l'écran pour ramasser des bonus tandis que vous essayez de synchroniser vos mouvements avec le tempo de la musique, indiqué par une jauge dans le coin supérieur gauche. Respecter le rythme vous fera gagner des jetons - action réversible en cas d'échec - qui vous permettront d'acheter ensuite divers éléments du décor, arbres, routes, bâtiments, ...
Car votre avatar débute son aventure sur une carte réduite en contenu et en taille, et vous devrez donc marcher un bon moment afin de débloquer des routes et des ponts pour vous balader sur de nouvelles zones de jeu, et à l'instar d'un Sim City (très simplifié) y intégrer végétation et constructions.
Cet élément de motivation, appelé "collectionnite aigüe", est aussi renforcé par le biais des bonus à ramasser à la wiimote qui changeront au fur et à mesure de la journée au travers d'un cycle jour/nuit bien pensé. À titre d'exemple, vous ne pourrez trouver les constellations des signes du Zodiaque qu'après la tombée du soleil.

sttb5_250
On peut se promener avec un ami, le chanceux...
Mais le plus intéressant reste tout de même la chasse aux chansons, jeu de rythme mu-si-cal oblige. De ce côté là, on ne peut pas dire que Konami à eu la main légère, avec plus de 120 titres de divers styles et artistes, connus ou moins connus, tel que les Black Eyed Peas ou encore Missy Elliott. De quoi s'adonner aux joies de la marche à pied avec plus d'entrain, même si cela reste seul devant sa télévision. Enfin pour les grands solitaires, car ceux qui ont des amis (et qui n'ont pas peur de les perdre) pourront les inviter à les rejoindre pour des parties endiablées de marche au bord d'une plage ou d'une forêt virtuelle, tout un programme...
Enfin, si les promenades virtuelles vous lassent mais que vous souhaitez donner encore une chance au jeu, vous pourrez (essayer) de vous divertir avec les trois mini-jeux proposés. Ils consistent à courir après des personnages ressemblant aux Barpapapa pour les frapper avec un marteau géant, à réitérer l'expérience mais autour d'un jeu de reflexe un peu plus amusant inspiré du Tape Taupe, ou a utiliser sa logique pour déplacer un cube sur une sorte d'échiquier coloré. Malheureusement, ces activités annexes, bien que distrayantes un court moment, ne sont pas assez intéressantes pour vous écarter de la mission principale : marcher.
sttb4_250
Des mini-jeux sans grand intérêt
Dernière information pour les plus courageux, masos, ou simplement pour ceux qui apprécierons le soft (cela peut arriver), sachez que votre coach vous communiquera en fin de partie différentes informations « fitness » tel que la distance parcourue, le nombre de pas, ou bien la quantité de calories brûlées, ultime élément de motivation, surtout avant l'été ou après les fêtes. 

Step to the Beat a l'audace de proposer un concept réunissant différents styles, jeu de rythme musical, de fitness, et même un peu de gestion à la Sim City. Et tout ça autour d'un gameplay on ne peut plus simple : marcher. Ce mélange étrange donne un résultat plutôt grotesque, qui pourra cependant amuser un enfant de 5 ans ou une personne allergique au soleil en phase de régime. Car sincèrement, on veut bien faire du yoga ou du tennis devant sa télévision, voir de la course à petit dose si cela est avec d'autres activités, mais marcher en écoutant de la musique... Un conseil, investissez l'argent du jeu dans une paire de baskets, allumez votre lecteur MP3, et sortez dehors !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques