9/10

Stronghold - Test

Support : PC.

Vous êtes amateur de châteaux forts ? Vous adorez les récits médiévaux où les gueux envoyaient de l'huile bouillante sur les assaillant ? Stronghold est fait pour vous ! Stronghold ressemble a s'y méprendre à The Settlers, avec une touche de RTS en prime. Je m'explique : vous êtes le seigneur du coin. A l'aide de quelques paysans que vous devez nourrir, vous allez coupez du bois, casser des cailloux, construire des maisons, des fermes, des armureries... Comme dans The Settlers, le travail est à la chaîne : le bûcheron ira couper du bois que l'armurier utilisera pour fabriquer des arcs qui vous serviront à équiper des soldats. Fin de la comparaison. La nourriture et les impôts occupent une place déterminante. Selon la façon dont vous nourrissez vos gens et selon la thune que vous leur prélever, votre popularité sera plus ou moins haute. Si elle est au-dessus de 50, vous gagnez du people. Si elle est en dessous, ils se barrent. Dans Stronghold, avant tout, il faut défendre votre place forte. Et pour ça, rien de mieux que de bonnes murailles, des tours et quelques pièges. Les amateurs d'architectures vont être comblé car on peut s'en donner à coeur joie dans l'invention de dédales. Vos possibilités de défenses sont nombreuses: outre les classiques archers, catapultes, vous pourrez lâcher les chiens ou enflammer de la poix. L'IA de l'ennemi est loin d'être bête et il repérera vite les failles de votre défense.

Vous pourrez vous aussi partir à l'assaut de la forteresse ennemi et la, Stronghold se révélera un sympathique RTS où vous devrez utiliser les bonnes armes pour assiéger l'ennemi. L'interface est très intuitive et facile à manier. Les minis-animations des gens sont plutôt réussies et le jeu fourmille de petits détails comme les gosses qui jouent au ballon, le fait que chaque personne (mêmes les vaches) ont des noms, l'eau des cascades qui coulent ou encore les arbres qui bougent sous le vent.

Alors pourquoi Stronghold n'a pas la note maximale ? Et bien ce jeu est miné par un moteur graphique d'avant-guerre. Entièrement en 3d isométriques, Stronghold a beau avoir des sprites mignons, on se perd un peu dans l'écran quand y'a du monde et ça fait très fouillis. Bien qu'on puisse abaisser les bâtiments, tourner de 90° ou zoomer, on ne voit pas grand chose, ce qui est plutôt gênant lors des combats.

Partager cet article

A propos de l'auteur

    2 commentaires

    • herbert

      25/02/2005 à 17h29

      Répondre

      Euh, c'est quoi la note de ce jeu? C'est 0?

    • Protos

      25/02/2005 à 18h12

      Répondre

      Personnellement, je lui ai mis 7/10. Pourquoi? Parceque j'éstime que c'était une belle réussite. Ce jeu possède une ambiance moyenageuse intéressante (musique, voix, vidéos), et un aspect économique trés bien fait, accessible à tous. Il devient juste répetitif à la longue, mais l'équipe de Stronghold à réalisé tout de même un bon soft.
      Remarques : la 3D n'est pas forcément necessaire pour tout les jeux, et Stronghold commence à dater (sorti en octobre 2001, à l'époque où l'on ne disposait que d'une GeForce 2 (Mx 400 ) en carte 3D), mais c'était ce qui se faisait de mieux en la matière. C'est tout de même étrange de ressortir une critique de 2001 .

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques