8/10

Super Monkey Ball Junior - Test

Retranscription de l'enregistrement de la séance numéro 19 avec le patient 82 par le Dr Krinein.
Date : le 22/05/2003


D : Vous avez demandé à me voir en urgence. Pourquoi ?
-Il fallait que je vous parle. Je pense devenir complètement fou.
D : Pourquoi dites-vous une telle chose ?
-Ce sont mes rêves. Ils m'inquiètent. Je fais toujours le même.
D : Qu'y voyez vous ?
-Une famille de quatre singes, enfermés dans des boules transparentes.
D : Que font-ils ?
-Je n'en contrôle qu'un que je choisis. A chaque niveau, il débute sur une plate-forme entourée de vide. Au fond, il y a un joli décor en bitmap. En inclinant cette plate-forme grâce à la croix de direction, je fais bouger le singe. Je peux augmenter l'inclinaison avec A et la réduire avec B. J'ai parfois un peu de mal à manier mon monkey ball mais dans l'ensemble la maniabilité est correcte.
D : Un principe tout simple. Mais dans quel but ?
-Je dois le conduire jusqu'à une porte marquée goal dans un temps limité. Pour cela, j'ai 5 continues et deux vies par continue. De plus, je peux ramasser des bananes. Au bout de 50, j'obtiens une vie.
D : Je ne vois rien d'inquiétant là-dedans. Ou est la difficulté ?
-Les plate-formes. En plus d'être souvent très étroites, elles montent, descendent, tournent, comportent des bumpers, des trous... Les niveaux sont des modèles de conception et de sadisme. Je n'arrête pas de tomber et doit tout recommencer. En plus l'inertie est parfaitement gérée donc je n'ai aucun droit à l'erreur. Mais pourtant, malgré tous mes échecs, je persévère et finis par avancer. Ca m'a rappelé de grands moments sur Lemmings.
D : Humm... Je vois... Vous vous êtes fait piéger par un puzzle game démoniaque et diablement amusant. Qui a créé ce jeu ?
-Sega.
D : Aie. Désolé mon vieux, vous n'arriverez pas à lâcher ce jeu avant d'avoir terminer tous les niveaux. Combien y'en a t il ?
-10 en mode débutant, 20 en confirmé, 30 en expert et 5 en maître plus quelques niveaux bonus si vous terminez un de ces modes sans perdre un continue.
D : J'imagine que Sega a prévu des bonus pour continuer à torturer vos nuits ?
-Tout juste. J'ai débloqué 3 mini-jeux bien marrants à quatre : le monkey fight où je dois éjecter mes adversaires du plateau de jeu à coups de poings, le monkey golf et le monkey bowling dont les noms expliquent très bien le principe.
D : Parlez moi de votre enfance...
-Quoi ?
D : Laissez tomber. Faites moi plutôt un topo technique.
-Les plate-formes sont en vrai 3d ! C'est très impressionnant pour un Game Boy Advance ! Les textures sont simples : elles se limitent à des damiers mais elles permettent bien de représenter le relief. Ca rame parfois mais c'est très rare. Par contre, les niveaux sont un peu vides.
D : Ecoutez. Il faut vous libérer de ce jeu ou ça risque de mal finir. Alors vous allez vous concentrer sur les points négatifs. Ne pensez qu'à cela !
-Dur dur... Les musiques et les bruitages sont sympa mais ils grésillent un peu. Je regrette aussi que la caméra se place parfois mal et que les sprites des bumpers soient aussi moches.
Mais surtout, je trouve que le jeu se finit un peu trop vite. Une fois qu'on a acquis les continues infinis, ce n'est plus qu'une affaire de patience. Je me suis quand même arraché la moitié de ma chevelure sur certains niveaux. Super Monkey Ball Junior est vraiment prenant !
Vous pensez que je vais m'en sortir ?
D : Bien entendu... Jusqu'à une éventuelle suite !

Fin de la retranscription.

A découvrir

Doom - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques