8/10

Super Street Fighter 2 Turbo Revival - Test

(à lire à toute vitesse sans prendre sa respiration)

Un indice pour chez vous : Ken sans Barbie

Attention... Top c'est parti ! Je suis la dernière évolution d'un jeu mythique sorti dans les salles d'arcade en mars 1991. Je suis le plus célèbre et le plus adulé de tous les jeux de baston en 2D depuis ma sortie et je profite d'un effet de mode pour le retrogaming pour ressortir quasiment intact sur la portable de Nintendo. Edité par Capcom, mon nom n'a cessé de se rallonger au cours des ans pour devenir de plus en plus ridicule sans que ça ne traduise de réelles innovations dans mon gameplay. Ainsi, l'appellation « Super » connote le fait que je dispose de 16 personnages jouables que vous connaissez très bien même si vous n'avez pas vu le film avec le grand Jean-Claude Van Damme : Ryu, Dhalsim, Chun-li, T Hawk, Cammy, Vega... avec tous les super coups qui leur sont propres et la possibilité pour chacun d'effectuer un super combo quand la barre adéquate est remplie. L'appellation « Turbo » est là pour rappeler que je peux me jouer en 4 niveaux de vitesses différentes, plaisant aussi bien aux gros bourrins qu'aux fins guerriers. Vous retrouverez bien entendu les décors qui ont fait le charme de la série qui sont ici de très grande classe, à l'instar des persos qui n'ont pas perdu de leur superbe lors du passage au GBA. Par contre, vous mettrez un casque pour jouer avec moi car mes musiques massacrées en mono sont un véritable appel au meutre. Si mon gameplay d'ores et déjà parfait n'a pas changé d'un iota (3 boutons pour les points, 3 pour les pieds, haut pour sauter et arrière pour se protéger), la maniabilité sur portable est une autre histoire. En effet, il faudra sacrifier deux boutons (le GBA n'en a que 4) ou devoir effectuer des combinaisons périlleuses. Ensuite car les gâchettes L&R ne se révèlent pas du tout pratiques pour ce type de jeu et sont souvent la cause de combos ratés mais on ne peut pas mettre en cause mes développeurs. Mis à part mon mode Arcade dans lequel vous devrez affronter 12 de mes guerriers avec une fin différente pour chaque perso, on trouvera un mode Training énigmatique, un mode Survival proposant des défis assez fous (battre 100 adversaires) et un mode Time Attack pour montrer à vos potes « comment je latte trop vite les 16 persos du jeu ». Tous ces modes serviront à gagner des points VS qui vous permettront d'obtenir quelques rares bonus dont un perso caché. Mais comme tous les jeux de ma série, le modo solo ne sert qu'à s'entraîner pour pouvoir maîtriser tous mes amis dans le mode Versus (où il faudra une cartouche par joueur) et faire de moi LE Combattant des Rues (et du métro). Bref je suis... SUPER STREET FIGHTER 2 TURBO REVIVAL.

Partager cet article

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques

    Copyright 2017 - krinein.fr