8/10

Swat 3 Elite edition - Test

Support : PC.

23h30. Je pénètre dans l'hôtel par l'escalier de service. La porte est fermée. J'ordonne à mon équipe de la faire sauter. Pendant qu'un des gars se charge de poser le pain de plastic, les autres se positionnent. La porte explose et tout le monde se rue à l'intérieur. Mon équipe n'a pas contrôlé l'ascenseur de gauche. Un gars en sort avec un AK-47 et nous massacre. Bienvenue dans Swat 3.

Swat 3 est un jeu de stratégie action dans lequel vous dirigez une équipe de forces spéciales de police (les swats) en vue subjective, vous-même étant un des membres du commando. Dans le mode carrière vous incarnez un membre du Swat que vous faites évoluer au cours des missions en lui faisant gagner des médailles et des points de commandement. Si vous mourrez au combat, la mission sera échouée et vous devrez la refaire.

A l'inverse de Rogue Spear et de ses grandes maps, Swat 3 se passe dans des lieux souvent confinés. L'action est y est plus nerveuse, très proche de Counter-Strike tout en restant très réaliste: on crève en deux-trois balles ou par tir à la tête.
Le gameplay est d'autant meilleur qu'il y a très peu de touches pour jouer et qu'il n'y ait pas de lourdeurs comme de devoir attendre trois plombes pour monter 1m50. Il n'y a pas de plan avant la mission. Vous avez juste un briefing très détaillé de la situation avec vos objectifs, les lieux, les armes des terroristes... La stratégie se fait pendant l'action même : vous donnez des ordres à vos hommes tel que "ouvrez la porte, envoyer un flashbang et sécurisez la zone". Tout ceci se fait à merveille par simples pressions des touches du pavé numérique. Vos coéquipiers réagissent à merveille à l'inverse de ceux de Rogue Spear. Ici, ils avancent prudemment, surveillent les ouvertures, sécurisent tout seul les zones.
L'IA est vraiment bien foutu et on a plus l'impression d'intégrer un commando d'élite qu'une bande de lemmings qui se fait abattre à la queue leu-leu. L'IA des ennemis n'est pas mauvaise non plus : les ennemis se planquent, se regroupent...

Les missions restent très classiques et sont regroupées en gros en trois type : "nettoyage", libération d'otages et arrestation de terro. La aussi, on trouve de nombreuses différences par rapport à Rogue Spear : si un de vos hommes est touché, vous pouvez appeler à l'aide pour le rapatrier. Vous devrez passez les menottes aux terroristes qui se rendent mais aussi à tous les otages, et ce malgré leurs protestations.
Vous serez aidé dans votre tâche par un arsenal pas très diversifié: M4, MP5, shotgun et colt 45 plus quelques douceurs comme les flashbangs ou les grenades lacrymo.

Graphiquement, le jeu est très beau et comme il date un peu, on peut le pousser sans problème en 1024*768. On remarque un réel travail au niveau du design des swats et de leur modélisation. La musique oscille entre la musique entraînantes pour les assauts et angoissante quand on se ballade sans trop savoir où les terros se planquent. Le jeu est vendu à moins de 100 francs dans une édition collector avec des nouvelles missions, des utilitaires pour en créer d'autres et mode multiplayers.

En bref, je dirais que Swat 3 est un très bon jeu, bien supérieur à Rogue Spear sur de nombreux plans. On regrettera juste le fait qu'il n'y ait pas d'arme de snipe.

A propos de l'auteur

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques