7/10

The Surge - La purge ?

Après avoir sorti Lords of the Fallen, les gars de Deck 13 ont décidé de se changer les esprits devant Elysium de Neill Blomkamp avant d'enchainer sur une petite partie de Warhammer 40k ... 9 mois plus tard, The Surge vint au monde.

Avec le succès surprenant mais non moins mérité des Dark Souls, sans compter Bloodborne, les action-RPGs option hardcore featuring Die and retry ont le vent en poupe. L'un des derniers exemples en date est le très bon Nioh que nous avons pu critiquer sur ce site. Mais là où Nioh vous emmenait dans un japon médiéval, The Surge vous envoie dans un futur dystopique où l'espèce humaine fait tout son possible pour réparer ses petites erreurs avec la couche d'ozone. La méga-corporation CREO a justement pour but de fermer ce fameux trou dans la couche d'ozone et vous aurez l'honneur d'incarner Warren, la dernière recrue en date qui compte bien mettre la main à la pâte du haut de son ... fauteuil roulant. Bon ok, le mec ne sera en fauteuil roulant que pendant les 3 premières minutes du jeu, le temps de se faire poser un exo-squelette le remettant sur pieds et lui permettant accessoirement de voir sa force et son endurance décuplées. Manque de chance pour ce brave Warren, c'est exactement le moment que va choisir ce complexe super sophistiqué pour partir en vrille dans des conditions mystérieuses, laissant Warren reprendre connaissance quelques temps plus tard au milieu des ruines de ce qui a dû être une sacrée explosion. Mais pas de temps à perdre, il va falloir trouver la sortie et sauver la race humaine au passage.


Les finish sont l'occasion d'une petite séquence de démembrement bien sympathique

Après le tutorial de rigueur sur le système de jeu, vous pourrez affronter les premiers robots devenus fous et essayant par tous les moyens de vous assommer. Si les robots étaient les seuls à être devenus fous, ça pourrait encore aller mais vos collègues, équipés des mêmes exo-squelettes que vous, essaieront eux aussi de vous tuer. C'est comme si les machines avaient pris le contrôle de tout ce qui nous entoure et essayaient de vous tuer (Copyright : James Cameron)... Bref, vos adversaires seront autant mécaniques qu'humains et vous aurez pas mal de fil à retordre. Les affrontements contre des adversaires humains s'avèrent d'ailleurs bien plus intéressants que ceux contre les robots : le système de combat vous permet de scanner l'équipement de votre adversaire du moment pour en découvrir les faiblesses comme un bras non protégé que vous pourrez ensuite cibler pour en venir à bout plus facilement. Attention cependant, les parties non protégées ne sont pas pour autant les endroits à cibler en priorité car en visant une partie protégée, vous pourrez l'arracher lors d'une séquence finale au ralenti et ainsi récupérer l'équipement pour votre propre bénéfice. Les combats prennent alors une tournure assez stratégique vous poussant à choisir entre une fin rapide ou gratifiante au combat. Le système de levelling tourne autour de la puissance du noyau de l'exo-squelette : vous dépenserez les pièces détachées ramassées au fil des combats pour l'augmenter, sa puissance conditionnant les équipements que vous pouvez porter. Un système de craft est aussi présent pour transformer les pièces usagées en nouveaux équipements. Un système simple mais habilement transposé dans cet univers futuriste. Le level design porte lui aussi l'héritage des Souls avec des niveaux assez grands, mais peu variés, tournant autour d'un abris auquel la plupart des chemins vont mener.


Les parties du corps en jaune sont protégées, celles en bleu non. Choisissez bien

Héritage des Souls oblige, la difficulté sera elle aussi au rendez-vous avec des ennemis variés disposant chacun de leurs attaques et timings propres que Warren pourra esquiver rapidement pour contre-attaquer ensuite. Malheureusement, la palette de coups ainsi que le nombre d'armes à votre disposition seront assez limités avec des coups horizontaux ou verticaux assez mous et tranchant avec la nervosité constatée dans les mouvements du personnage. Le loot sera lui aussi soumis au même système que dans les Souls : si vous mourez, il vous faudra retrouver votre cadavre pour tout récupérer mais à une différence près, vous ne disposerez que d'un temps limité pour ce faire. Autant vous dire qu'après avoir crapahuté pendant 2 heures pour finalement tomber sur un ennemi trop fort, vous perdez tout ce que vous avez ramassé car vous n'avez pas été assez rapide pour traverser la horde d'ennemis qui vous sépare de votre cadavre, vous pourrez l'avoir un peu mauvaise ! Pour finir, le scénario est un joyeux agrégat de tout ce que l'on a pu voir dans le monde de l'anticipation, de Philip K. Dick à Terminator en passant par Bioshock. Pas très original et prévisible mais ça fait le taf en vous occupant pendant une bonne trentaine d'heure si vous n'essayez pas de tout explorer.


Hein ? Comment ça j'ai l'air idiot ? C'est le nouveau XR-532 V3.4 Mach 8 !

The Surge saura séduire les amateurs d'action-RPGs hardcore de par son environnement et son game system originaux à condition de lui pardonner ses quelques errances scénaristiques ou de conception.

A propos de l'auteur

Métalleux confirmé // PlayStation lover // Bouffeur de manga // Cinéphile mais pas zoophile // Codeur professionnel // Lecteur électronique et câlineur de chatons since 1987.

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques