3/10

TMNT : Les Tortues Ninja - Test

Depuis 1992, aucune nouvelle cinématographique de nos amies les tortues mutantes caractérielles, qui avaient alors tout le loisir de se goinfrer de pizzas dans des adaptations vidéo-ludiques pour la plupart franchement inintéressantes. L'arrivée d'un nouveau film sur le sujet (donc les tortues ninja caractérielles) constituait une aubaine certaine pour relancer la franchise sur console en profitant des dernière évolutions du marché. Rien de bien étonnant de constater alors que le titre TMNT se retrouve sur TOUTES les consoles actuelles (Wii, PS, Xbox360, PSP, GBA, DS - pas de PS3), et même sur PC, dans une transposition film - jeux vidéo des plus contestables, ou tout du moins pour la version console de salon. Car sur portable, nous entrons dans le paranormal.

Le ridicule ne tue pas, mais le tort tue.

L'action alterne entre deux phases de jeu :


- Plates-formes dans un premier temps. Sous cette appellation généraliste passablement commune et néanmoins très éloquente se cache en réalité un concept de jeu parmi les pires existants dans le genre. Car si le joueur évolue dans un univers 3D, le terme déplacement est ramenée à sa plus simple expression puisque la tortue suivra un chemin prédéfini où l'intervention du joueur se résumera en une pression sur le bouton adéquat au bon moment. En pratique, la tortue atteint un point de saut (une petite trace blanche), appuie sur la touche saut du haut si le point de réception (un flash bleu) est devant, sur la touche saut de droite s'il est à droite, et sur la touche saut de gauche s'il est à gauche. Avec le bon timing, votre vitesse augmentera, la tortue effectuera ses mouvements plus rapidement, ce qui vous permettra, ô joie de la conclusion, de terminer le niveau plus rapidement (CQFD). Il est quasiment IMPOSSIBLE de vautrer sa tortue et de perdre une vie, puisque les mouvements sont gérés automatiquement. A la limite pouvez-vous manquer une succession de sauts de parois en parois en baillant violemment dans une réaction non maîtrisée, mais je ne vois bien que ça. Ah si, de temps en temps, pour briser la monotonie, le jeu vous demandera d'appuyer (encore) sur la bonne touche au bon moment quand votre avatar glissera sur un toit ou se balancera au bout d'une chaîne, un échec amenant une mort rapide et sans douleur (enfin je crois, on voit pas bien).
- Combat dans un second temps. Le terme « ridicule » s'impose de lui-même une fois que l'on a goûté au combat ninja sur DS. Parfois, après un périple de toit en toit, vous tomberez sur une sorte d'arène (un espace fermé quoi), où quelques vilains bandits ou membres du Foot Clan (ils mettent les pieds où ils veulent) chercheront des noises là où ils peuvent en trouver (une tortue ninja caractérielle fera l'affaire). Pour les vaincre, l'héritage du beat them all sera quasiment ignoré, tandis que le reste se retrouvera compressée en un seul bouton et une succession de trois coups. Même sur Kung Fu (NES, 1985), la palette de mouvements faisait moins rire ! Au moins chaque tortue dispoe d'une arme différente, mais l'expérience nous montrera vite que les similitudes dans le style de combat ne sont pas qu'une impression...

Malbouffe

Réalisation franchement à la ramasse également, tout du moins pour la version DS. L'ensemble de l'environnement fait très vide, se pare de textures de qualités assez moyennes et fait le radin sur les polygones. Le défaut est particulièrement visible sur certains gros plans exercés sur les tortues, celles-ci souffrant apparemment d'une maladie rarissime entraînant une malformation du visage. Quant au level design, la ville sera votre principal terrain, avec toujours les mêmes buildings et les mêmes éléments de décors, au point qu'à de nombreuses reprises vous aurez l'impression de passer deux fois au même endroit (et ce n'est pas qu'une impression, croyez-moi). Au moins, l'ensemble est fluide et aurait un peu de panache si les mouvements impressionnants des personnages n'était pas gérés par la console uniquement (oui, quand on pense que c'est l'équipe de Prince of Persia qui a conçu le jeu, on se surprend à imaginer un ersatz de PoP sur les toits de New York). Cette fluidité a un prix : des temps de chargement (sur une console dotée de cartouche, oui, vous avez bien lu). Musique et bruitages font dans le moyen de gamme, et s'oublient assez vite.
Le scénario puise apparemment dans l'histoire du film, faisait intervenir prises de bec entre tortues, héros masqué (le NightWatcher), membre du Foot Clan, et supers-vilains dotés d'horribles desseins. Les différentes étapes de cette intrigue seront « développés » au moyen d'écrans fixe légendés, de très bonne qualité.
TMNT propose également un mode multijoueur multi-cartes, où deux joueurs pourront faire la course ninja sur les toits de la ville, le vainqueur étant celui qui arrive le premier.

Conclusion

Une adaptation qui ne démarque pas du lot, de qualité très médiocre et visiblement destiné à un public assez jeune. TMNT ne constitue même pas un challenge pour les joueurs chevronnés, puisque le jeu se termine en deux ou trois heures tout au plus, et les bonus déblocables ne se montrent même pas intéressants. A éviter.

A découvrir

Diddy Kong Racing

Partager cet article

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • kou4k

    29/03/2007 à 22h36

    Répondre

    Tssss et après c'est nous qu'on se fait engueuler parcequ'on crée des topics...


  • Nicolas

    30/03/2007 à 09h29

    Répondre

    ?

  • kou4k

    30/03/2007 à 10h12

    Répondre

    http://www.krinein.com/forum/tmnt-vt16792.html
    3 topics en dessous ya celle de Z...

  • Nicolas

    30/03/2007 à 10h14

    Répondre

    Ah oui, mais note bien qu'il y a une différence significative entre les deux (au hasard, le support)

  • kou4k

    30/03/2007 à 16h55

    Répondre

    Ah, effectivement...

    (on va dire que c'est bon pour cette fois...)

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques