6.5/10

Toby : The Secret Mine - Test Wii U

Après sa sortie sur steam en octobre 2015, le petit jeu Toby : The Secret Mine s'est vu porté sur Wii U le 19 janvier dernier. Vaut-il la peine de dépenser 10 € ?

A voir sa jaquette, Toby : The Secret Mine n'est pas sans nous rappeler, chez le même éditeur Headup Games, l'excellent Typoman, ou en allant un peu plus loin dans le temps, Limbo. Jeu de plates-formes jouable en 2D, il s'inscrit dans un univers graphique et sonore assez original et prenant, mais loin d'avoir le caractère extrêmement immersif et oppressant de Limbo. Doté d'une large mesure d'exploration, poussant à la recherche de passages secrets ou de lieux cachés, il comporte également un nombre non négligeable d'énigmes. Celles-ci sont loin d'être bien compliquées, mais elles nous interpellent de temps à autres. La partie exploration est finalement souvent la plus retors car Toby : The Secret Mine a la particularité d'avoir des zones noires qui ne deviennent transparentes que lorsqu'on y entre.  


Un univers graphique et sonore stylisé.

Sur la partie plates-formes en elle-même, l'auteur Lukas Narvratil a aussi bien ficelé son affaire. Certains niveaux, vraiment plates-formes, sont très exigeants en termes de précision des sauts, de bonne synchronisation avec les divers obstacles mouvants (piliers qui s'effondrent, roues dentées tournantes) ou carrément en termes de chronomètre. D'autres seront plus axés sur une certaine réflexion/exploration et vont nous laisser dans de longs moments d'expectatives et de nombreuses morts jusqu'à ce que l'on comprenne comment passer. Sur ce point, mention spéciale pour le chien qui fait des allers-retours à toute allure... J'ai mis un paquet de temps à piger. Les pièges et obstacles sont aussi très nombreux : flèches mortelles quand on touche un rayon de lumière, pics montants, haches-balanciers, monstres mouvants, objets qui chutent, rayons lasers, bombes. Certains passages disposent également d'une petite touche exaltante comme celui du wagon.


Une immense variété tant dans les univers, les obstacles que les énigmes.

On aboutit ainsi à une très grande variété qui nous tient sans faille en haleine. Quand on n'a pas envie de s'arrêter de jouer, c'est en général bon signe et marque de qualité. La difficulté est également très bien dosée. Bien qu'on meure un sacré paquet de fois (plus de 200 fois dans mon cas), jamais on ne se décourage. On peut entre autres remercier les points de sauvegarde intermédiaire de plus en plus fréquents dans les jeux de plates-formes. Concrètement, le jeu nous fait reprendre à l'obstacle où on est mort alors que chaque niveau est pourtant assez court. Il n'y a que quelques exceptions volontaires, dans les niveaux où précisément le but est de tout réussir sans mourir.

Bref, tout va bien, lorsque d'un coup on réalise qu'arrive le 21ème et dernier niveau (on comprend tout suite tant il est corsé, et il faut aussi tout réussir sans mourir). On a à peine joué 5H et voilà que c'est déjà fini... Les deux fins alternatives, bien qu'intéressantes et inattendues, ne compensent pas la déception. Je ne le dirai jamais assez : 10H dans un jeu vidéo, c'est un minimum syndical. Nombreux sont les petits jeux qui durent 30 ou 40H et qui coûtent entre 5 et 10 € (exemple : le magistral Fallblox sur 3DS). Alors 10 € pour 5H, ce n'est pas acceptable.

En conclusion, si un jour Toby : The Secret Mine est en promotion, sautez sur l'occasion. En attendant, utilisez vos sous pour un autre jeu ou une activité plus profitable. L'argent, c'est assez dur à gagner comme ça.


Rater et recommencer plus d'une centaine de fois.



Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques