A DECOUVRIR
6.5/10

Backstab

Backstab est un magazine de jeu de rôle. Vient Octobre 2002 et son 41ème numéro. Une chose est sûre, Backstab restera dans les mémoires (des rôlistes). Pourquoi restera ? Pourquoi l'emploi de ce futur qui ne laisse rien présager de bon ? Backstab est mort. Voilà, c'est dit. Y fallait que je le dise. En fait, rien n'est joué... au moment où j'écris ces lignes, rien n'est encore joué mais pour ceux qui n'ont pas eu le numéro 41 entre les mains, voici quelques explications.
Backstab, avec l'automne et son lot de feuilles mortes, vient de passer trimestriel ! Son contenu de 46 pages pour 5,5 euros vous fait hurler !? C'est normal. Au programme, des news, une interview, un reportage, des critiques et pas de scénario soit que dalle !
Mise à part la qualité douteuse du numéro, on se demande seulement comment les mecs de Backstab vont faire pour survivre financièrement si leur bébé n'arrive plus à attirer le chaland. D'autant plus si Casus Belli, l'autre référence en magazine rôlistique, voyant l'occasion se présenter, décide de repasser mensuel.
Justement entre Casus et Backstab, l'histoire remonte à loin. Il y a très longtemps ne régnait qu'un seul et même 'zine sur le petit monde féerique du JDR, Casus Belli, et tout allait pour le mieux. Alors vint le méchant Backstab (coup de poignard dans le dos dans la langue d'Albion) qui, s'il n'avait réellement l'intention d'enterrer Casus, s'en vantait. Et que de vilaines réparties s'échangèrent les deux magazines, à tel point que provoc et vannes faciles furent les marques de fabrication de Backstab. Puis Casus Belli mordit la poussière. Fin des vannes faciles. Mais voilà que notre phoenix de Casus revint. Et aujourd'hui c'est au tour de Backstab d'être mis à mal.
La communauté jeu de rôle est-elle trop petite pour deux magazines (3 en comptant D20 magazine)? Possible mais pas probant. En fait le problème est que rien ou presque ne distingue Backstab de Casus. Toujours les mêmes news, previews, articles et scénars... à tel point que le manque d'originalité devient flagrant.
Alors où est le problème? A mon humble avis, cela ne peut venir que de la fatigue des rédacteurs. Sachant que l'imagination est le moteur du JDR, comment veux-tu que ceux-ci arrivent à faire du neuf sur plusieurs années ? D'autant qu'il s'adresse à des gars qui font également travailler leur imagination.
Que dire sinon (pour Backstab) de ce petit sagouin de Kannibal Lecteur, censé s'occuper du courrier des lecteurs. Sûr que l'ami Kannibal a le verbe corrosif, c'est bien. Mais quand c'est pour tomber dans la vulgarité et le foutage de gueule systématique, ça devient tout juste contre-productif. Tu nous tamponnes un 'cette rubrique contient de l'humour', mais mon gars ton second degré est tellement navrant que ouais, t'as bien fait de le préciser. OK, de temps en temps, on se gondole un peu tout en imaginant comment tu fais pour garder ta place mais c'est tout juste une larme dans l'océan de nullité avec lequel tu souilles les maigres pages de ton magazine (cette petite aparté contient de l'humour) ! Ca me fait mal de chercher la petite bête à un 'zine qui fait vivre (et qui vit) le jeu de rôle, mais bon !
Voilà, c'est dit, c'est fait. On peut prendre les paris. Pour moi, une critique que Backstab est mort. Et si je me plante, tant mieux.

Partager cet article

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Mercutio

    10/01/2004 à 00h00

    Répondre

    bin pour l'instant, "backstab" est toujours en vie. Et c'est tant mieux. Personnellement je lis les deux Backstab Et Casus Belli. Et si ma préférence va au second, c'est avec plaisir que tous les trois mois j'achète Backstab. Je compare les critiques et la partie "univers" dont les derniers étaient Babylone ou les Cathares m'ont beaucoup plu. et 4,90 une fois par trimestre c'est pas énorme!

  • Anonyme

    13/07/2010 à 19h54

    Répondre

    Quel dommage. Un magazine de fan pour les fans revalisant avec Dragons, White dwarf, casus belli (les amateurs me tueront) entre autres. Merde ! Le jdr en france est-il mort ? Ad patres les figurines, l'inspiration des mj ?

    il faut dire que cela fait plusieurs années que je n'ai suivi le mag, mais merde, joueurs ! Rêvez, jouez a detruire sarkozy ! ooops ?

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Rubriques