9.5/10

Tomb Raider Trilogy - Test

Après God of War et Prince of Persia et en attendant le tour de Ico et Shadow of the Colossus, c'est Lady Croft qui a droit aux honneurs d'une compilation HD des trois derniers volets de ses tribulations (si l'on excepte The Guardian of Light). Une excellente initiative et l'occasion de (re)découvrir une aventure en trois volets qui n'a perdu ni de son charme ni de son efficacité. Espérons juste qu'après ça Crystal Dynamics tiendra le cap et fera aussi bien sur le reboot à venir.

Bon, que les choses soient claires d'emblée : yes, I'm a Lara fan. Big Time !
Et à ceux qui du coup seraient tentés de me soupçonner d'aveuglement en lisant ces mots, je répondrais qu'en loyal supporter de la reine, la déception que représenta en son temps le très médiocre Angel of Darkness reste une plaie ouverte dans mon cœur de joueur (non pas que les équipes de l'époque aient vraiment fait de la $@&%!, mais visiblement les contraintes imposées par un cahier des charges drastique - et une obligation absolue de résultats alors qu'ils trimaient sans se reposer sur la licence depuis des années – a sûrement poussé Core Design à faire ce joli n'importe quoi, qui devait pourtant être l'épisode qui signerait le renouveau de la licence).


Legend : une Lara new-look et plus athlétique
Et puis Crystal Dynamics est arrivé, et avec eux Tomb Raider Legend, la véritable renaissance de ce qui était devenu un mythe en perdition. Le retour à la grande aventure, une maniabilité repensée pour faire honneur aux capacités physiques de la belle, un level design intelligent, splendide et dangereux…
Tomb Raider Legend a réalisé l'exploit de faire oublier en un clin d'œil le ratage de l'opus précédent, et presque jusqu'au souvenir des trois épisodes qui précédaient ce dernier (bon ok, à part le toujours très sympathique La Révélation Finale). Un galop d'essai réussi auquel allaient succéder deux des titres les plus aboutis dans le genre du jeu d'aventure polygoné : Tomb Raider Anniversary et Tomb Raider Underworld. (Qui sont loin d'avoir à rougir face à Uncharted, qu'on se le dise !)
Je ne vais pas vous refaire les tests, vous savez où les trouver si besoin est, et peut-être avez-vous même déjà joué à ce Triple Play of the Dead.

 


Anniversary : entre hommage et retour aux sources
Sinon, tout récemment vient de sortir sur PS3 (et seulement sur PS3) une compilation des trois volets réalisés par les équipes de Crystal Dynamics ; l'occasion de se mettre - ou remettre - sous le pad une trilogie qui ne développe en fait qu'une seule et même intrigue (ça « tomb » bien diront certains). Et sans revenir sur le savoir faire impeccable des développeurs, nous parlerons surtout des ajouts qu'apporte cette galette de la reine.


A commencer par le lifting qu'ont subi les volets Legend et Anniversary, et qui fait surtout merveille sur le dernier. En effet, le travail fourni pour faire un remake intelligent du jeu original est toujours aussi remarquable et la formidable impression de solitude qui se dégage de sites que l'on devine ignorés de l'homme depuis des siècles s'en trouve considérablement renforcée (ce qui est également une des grandes forces de l'épisode Underworld – injustement boudé à sa sortie, à l'humble avis de votre serviteur), et l'ambiance sonore exceptionnelle prend une nouvelle dimension en 5.1 (sans oublier les formidables partitions musicales écrites par Troels B. Folmann – qui a su saisir toute la subtilité des thèmes originaux composés par Nathan Mc Cree - pour Legend et Anniversary, et celle - sombre et épique - de Colin O'Malley pour Underworld ; du grand art !)

Underworld : Crystal Dynamics maîtrise son sujet
Certes il ne s'agit que d'un lifting, donc certains éléments de décor des deux premiers titres ont conservé un aspect parfois anguleux, mais on oubliait déjà bien vite ce détail à l'époque et les choses n'ont pas changé aujourd'hui, surtout que tout le reste y gagne en netteté, permettant de rester à nouveau littéralement baba face à d'antiques statues de plus de 30 mètres de haut, encore plus impressionnantes qu'auparavant !

On trouve également une option offrant de désactiver tout repère d'aide visuel dans le décor (éléments sur lesquels interagir, présence des anneaux où accrocher le grappin...), option qui était absente des versions originales et qui dynamise incroyablement le gameplay, en cela qu'elle laisse les vrais aventuriers chercher vraiment seuls leur voie dans des environnements souvent retors.
Les Trophées répondent bien sûr présent, ainsi qu'un thème - offert - et, plus appréciable, des minis carnets vidéo de développeurs pour chaque épisode et un accès au commentaire audio in-game de l'équipe de Tomb Raider Anniversary, une fois chaque niveau complété.

L'important reste que cette compilation permet d'apprécier à sa juste mesure le travail plus que respectueux fait par Crystal Dynamics pour donner un nouveau souffle à une franchise devenue un temps moribonde, et qui a su rappeler que
Toujours un fantasme ? C'est pô faux...
Tomb Raider
, plus qu'une bombasse en short qui dézingue tout ce qui bouge, c'est surtout une fascinante expérience d'isolement extrême au sein d'environnements grandioses – détail que le cinéma, soit dit en passant, a complétement occulté.

Quoi qu'il en soit, avec sa bonne cinquantaine d'heures d'exploration au cœur des lieux les plus oubliés et dangereux du monde, sa jouabilité complètement revue et assouplie, ses bonus pas inutiles et surtout un prix de vente chibi chibi, cette compilation est un joli must-have pour tous les amateurs de grande aventure.

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques