8.5/10

Tornado Outbreak - Test

Très bonne surprise que ce Tornado Outbreak. Un jeu très joli, attachant et super prenant bien que court. On appréciera presque tout dans ce dernier et pour un prix défiant toute concurrence.

Le grand Nimbus prépare sa retraite et vous forme pour devenir le leader des guerriers du vent, des chevaliers volants aux allures de super moutons dans Worms. En tant que petite tornade aux intentions vastes et au grand cœur vous vous retrouvez à tout mettre en œuvre pour rétablir l'équilibre des éléments sur terre et pour ce faire il va falloir en détruire une partie. La solution: créer des tornades et des Vortex pour contrebalancer les battements d'ailes des papillons de l'autre côté de la planète.

Tornado Outbreak commence par quelques cinématiques gentillettes au centre de formation des Tornades. Le héros que vous incarnez s'appelle Zephir et il est
capable de déclencher les éléments avec le halo venteux qui l'entoure.  Et il faut avouer que ce dernier est assez effrayant et efficace, assez pour le laisser passer si vous le croisez sur une route abandonnée du fin fond de l'Arkansas. D'ailleurs c'est par là bas que vous commencerez votre aventure. Ne vous méprenez pas il y a une histoire et elle est assez sympathique à suivre. Il ne suffit pas non plus que de destruction puisqu'un certain nombre d'objectif est prévu au planning. Outre grandir votre masse de vents et emporter l'ensemble de la carte vers le pays du magicien d'Oz, vous devrez faire la chasse aux feux follets et vous battre contre les gardiens de feu, des espèces de totems qui vous empêchent d'arracher les endroits stratégiques tels que des silos ou des réserves d'eau nationales quand ce n'est des buildings modernes en plein mégalopole.

Ce qui plait instinctivement dans ce titre peu attendu de chez Konami c'est le design assez frais qui l'entoure. Outre dans les scènes cartoon qui jonchent l'aventure, on
se sent dans un jeu animé très prenant. L'animation est d'ailleurs très fluide tout comme les effets visuels sont efficaces. Rien ne bave ni ne dépasse même si le moteur de destruction des éléments reste sommaire. Les personnages qui peuplent votre parcours initiatique ont un charisme fou et on s'attache très vite au héros. Il faut avouer que ce dernier à des états d'âme malgré sa facilité déconcertante à tout ruiner sur son passage. Et en plus de tout cela les effets de lumière donnent au design déjà très travaillé un aspect fabuleux. Parfois on hésite entre un post-apocalyptique particulièrement bien filmé et du Ushuaïa Nature, c'est pour dire si c'est plaisant à regarder.


Bien sur le jeu a ses défauts comme une caméra pas très efficace et qu'on aurait voulu plus mobile ou encore la durée de vie un peu faible de l'ensemble qui ne propose pas de mode online qui plus est. Mais le gameplay est divin et possède tous les éléments d'arcade qu'on pourrait attendre d'un hit du genre comme les options à débloquer, les boosts (sous la forme des feux follets en série), les objectifs variés et une difficulté assez agréable et totalement équilibrée pour plaire aux marmots comme aux plus grand. Rajoutez à cela un graphisme fantasmagorique et léché. Ça fait plaisir. Pour tout dire on se croirait dans un Katamari Forever à l'américaine. 

Torado Outbreak est un jeu au capital sympathie incroyablement envoutant, qui certes ne nous emmène pas bien loin mais fait des merveilles là où il se positionne le tout avec un coop très agréable et pour un prix dérisoire. Un jeu casual très efficace sur les consoles next gen qui devrait mettre d'accord la plupart des joueurs. Un excellent moment à passer même si celui-ci semble court. Au moins on ne s'est pas moqué de nous même si le jeu aurait mérité une option party game conséquente, ce qui l'aurait propulsé au cran supérieur.

Partager cet article
A voir

Saw - Test

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques