7/10

Tube Mania - Test

Votre vie ne vous convient pas, vous avez envie de réaliser un tube ? La mania va vous gagner !

Ce n'est pas une surprise, la portable de Nintendo aime beaucoup accueillir des concepts vieux comme le monde du jeu vidéo en l'adaptant à ses spécificités techniques. Tube Mania est le rejeton d'un software ayant appartenu à la ludothèque de l'Atari ST, en 1989, portant le nom de Pipe Mania.

Si le charte graphique a évidemment était revue à la hausse, et que la progression s'effectue maintenant selon un « scénario » plutôt famélique, le concept de base ne change pas. Chaque niveau affiche un début, une fin, et vous impose à la manière d'un Tetris des tuyaux de différentes formes afin de relier les deux points, via une sorte de damier. Au bout d'un certain nombre de secondes, le liquide commence à s'écouler, et les pièces manquantes de votre tuyauterie deviendront des sources de fuite, elles-mêmes se transformant en « game over » si la jauge de perte arrive à son plus haut niveau. Vos principales problématiques seront donc d'aller vite, de vous creuser la tête pour placer (ou vous débarrasser) des pièces inutiles qui se présentent à vous (les pièces laissées sur le damier en dehors du chemin comptent en pénalités), et de faire un chemin suffisamment long pour amasser le plus de points et surtout convenir aux objectifs de taille définis en début de partie. Pas simple, n'est ce pas ? Bien sûr, Tube Mania n'en reste pas là.

Ainsi, la difficulté est de concevoir son tuyau avec les pièces qui arrivent, mais également avec le décor environnant. Chaque tableau présentera ses propres difficultés, comme des passages obligés, des obstacles, ou même plusieurs débuts et plusieurs fins à gérer. Au fur et à mesure des tableaux, de nouveaux éléments seront disponibles et vous corseront la tâche : ligne droite à sens unique, accélérateur, ralentisseur, pont, pièce à dessiner soi-même, etc. Les subtilités sont nombreuses et variées, à l'image d'un monde découpé en plusieurs univers. Ainsi, vous pourrez tout aussi bien réparer une installation électrique que tracer un réseau ferroviaire, avec toutes les petites subtilités que cela peut impliquer. Par exemple, une fois que le train est passé sur un tronçon, rien ne vous empêche de casser celui-ci pour concevoir une boucle, passer plusieurs fois par le tunnel d'extension (rajoute un wagon), et ainsi obtenir la longueur requise pour passer l'arrivée.

Vous pourrez également dénicher sous quelques cases des trésors à collectionner, qui vous ouvriront les portes pour d'autres modes de jeux, des artworks, ou encore des fiches descriptives. Tout n'est pas intéressant, mais la recherche de ces trésors sera peut-être la carotte qu'il vous faudra pour pleinement utiliser la durée de vie du logiciel. Car, en dépit d'un mode scénario très correct, et d'un nombre de tableaux assez importants (entre 200 et 300), Tube Mania se boucle assez rapidement, quelques heures tout au plus. Pire encore, aucun mode multijoueurs ne viendra combler cette lacune importante, un vide très étonnant quand on commence à appréhender le potentiel du jeu. Un mode duel, pourquoi pas ? On pouvait même imaginer concevoir ses propres niveaux et les partager sur internet, rallongeant du coup la durée de vue globale à la manière de Picross, mais non. Un ensemble de défauts à peine contrebalancé par un prix de vente attractif (30€).

Tube Mania se présente comme un revival plutôt réussi de son ancêtre Pipe Mania. Le concept est plaisant, varié, s'adapte merveilleusement bien à la DS bien que la plupart des joueurs préféreront certainement jouer à la croix directionnelle plutôt qu'au stylet. Dommage que la durée de vie se révèle assez courte, preuve au moins que le jeu se montre attrayant. Ce qui n'excuse pas l'absence d'un mode multijoueurs.

A découvrir

Saints Row 2 - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques