8.5/10

UFC 2010 Undisputed - Test

Soif de gloire et de renommée ? Enfilez les mitaines officielles de l'UFC et entrez dans l'Octogone pour vous mesurer aux plus grands combattants de ce noble art (petit rappel : les mitaines sont là pour protéger vos doigts et non le visage de l'adversaire).

Sortie il y a un an, l'édition 2009 de la nouvelle licence de THQ avait frappé un grand coup en devenant l'une des références en matière de simulations de sport de combat. L'exploit sera-t-il renouvelé avec la mouture 2010 ou sera-t-elle mise KO au 1er round ? La question peut se poser car en face la concurrence reste rude avec un Fight Night 4 par exemple. De plus la rapidité de développement d' UFC Undisputed 2010 peut poser le problème des jeux «patch» façon FIFA ou PES, chaque année voir sortir une nouvelle version avec comme seule nouveauté la mise à jour des performances et des nouveaux arrivants.


PIF !


Rappelons les base pour les nouveaux venus, l'UFC (à ne pas confondre avec une association de consommateurs) est la plus grosse fédération américaine de MMA (Mixed Martial Arts) un sport de combat libre où les participants sont autorisés à se Le combat au sol est beaucoup mieu rendu
Le combat au sol est beaucoup mieux rendu
battre en utilisant le style de leur choix. Depuis sa création l'UFC est devenue une organisation bien rodée pesant des millions (des milliards ?) de dollars et s'exportant dans le monde entier. Premier point à souligner qui ravira les fans, toutes les têtes d'affiche sont là avec des noms aussi prestigieux que Mauricio «shogun» Rua, Rashad Evans, Chuck Liddell, Mirko CroCop, Frank Mir ou encore B J Penn. En tout, ce sont plus de 100 combattants qui ont été modélisés dont quatre en exclusivité sur la console de Sony.


Le contenu s'est également étoffé depuis l'année dernière avec l'ajout de modes de jeu comme les défenses de titre, les events ou les matchs ultimes vous permettant de revivre des faces à faces cultes du monde du MMA. A noter qu'en exclusivité, la PS3 se paye le luxe d'offrir aux joueurs des vidéos de combats historiques, parfait pour faire sa culture ou revivre les rencontres marquantes de L'éditeur vous permet de faire... n'importe quoi
L'éditeur vous permet de faire... n'importe quoi
ces dernière années. En opposition le mode carrière n'a pas du être assez sage pour figurer sur la liste des modes à améliorer. Malgré l'éditeur de personnage et l'ajout des camps d' entrainement qui permettent de forger la liste de coups de votre fighter à votre convenance l'ensemble manque de diversité et de profondeur. Malgré cela, la montée en puissance de votre avatar reste assez agréable et progressive pour que l'on finisse sa carrière.


PAF !

Pour ce qui est de la technique UFC Undisputed 2010 frappe fort, très fort même. Les combattants se reconnaissent au premier coup d'œil, les effets de sang et de sueur sont très bien rendus, pour un peu on pourrait compter les poils de barbes sur le visage de son personnage. C'est simple, on est à la limite du photoréalisme.
Si les graphismes flattent encore plus la rétine que l'année passée, c'est au niveau de l'animation que l'évolution est la plus flagrante. L'époque où les matchs ressemblaient à des combats de robots constipés est révolue. UFC 2010 est plus vif, plus rapide, plus violant... Bref plus réaliste que son aîné. Les coups s'enchainent désormais avec une très grande fluidité et certains enchainements feront pleurer de joie les amateurs de l'Octogone.
Rashad Evans est content.
Rashad Evans est content
L'animation n'est pas la seule à avoir bénéficié d'un lifting salvateur, les gars de Yuke's Media Creation ont apportés nombre de modifications à la maniabilité de leur titre. Ces modifications peuvent sembler anecdotiques aux yeux du profane, mais dans les faits elles amènent une profondeur de gameplay beaucoup plus importante que dans UFC Undisputed 2009.


Les combattants ne sont plus limités par leur style de combat, et si ils gardent la base de leur sport de prédilection, ils peuvent emprunter des techniques dans d'autres catégories. Pour encore plus de réalisme, les développeurs ont ainsi adapté les styles et les stats des fighters en fonction de la réalité. George St Pierre pourra vous décapiter avec ses coups de pied sautés alors que «Rampage» Jackson vous enfoncera la tête sous la surface du ring si vous avez la mauvaise idée de le laisser vous amener au sol. Le système de chope que ce soit en clinch (debout) ou au sol a ainsi été grandement remodelé pour une plus grande fluidité dans l'enchainement des gardes.


N'espérez pas zaper la section didacticiel sous peine de passer à coté d'une grande partie de la technicité du soft. Car UFC 2010 est technique. Le système de jeu axé sur les gâchettes et l'utilisation des deux sticks est assez déstabilisant au Le niveau de détail est impressionnant
Le niveau de détail est impressionnant
premier abord et pourra demander un temps d'adaptation si vous n'êtes pas familier de la licence. Une fois les bases maitrisées, le fun commence à se faire sentir mais la partie est loin d'être gagnée pour autant. En effet dompter le fauve vous demandera des heures d'entrainement acharné. La marge de progression est énorme et même les joueurs d'UFC 2009 devront réviser leurs classiques notamment grâce aux petits ajouts de gameplay comme les esquives ou l'utilisation de la cage.


BLAM !


Si il ne réinvente pas la roue, UFC 2010 lui a cependant apposé un enjoliveur. La somme de ses qualités dépassant largement ses défauts. Il faudra plus qu'un mode carrière un peu léger et des contrôles complexes pour empêcher les amateurs de baston virtuelle de se réagencer le visage tout l'été (et au delà). Seul vrai ombre au tableau, le multijoueur est à l'instar de son aîné : d'une piètre qualité. Les problèmes de connexion sont légion tout comme les chutes de frame-rate rendant certains combats simplement injouables. Pour ne rien arranger, les modes en ligne sont pauvres à se râper le visage au papier de verre à grain fin. Vous n'aurez le choix qu'entre des matchs d'exhibitions avec ou sans classement et les camps d' entrainement en ligne. Ces camps se révèlent être au final une fausse bonne idée et ne représente que peu d' intérêt.


Regarde là haut. Une vache!
Regardes là-haut. Une vache !
Quand on sait que THQ inaugure avec ce jeu son système de code d'activation anti-occasion (comprenez par là qui si vous achetez le jeu d'occasion vous devrez débourser la somme de 3,99€ pour pouvoir jouer en réseau) on est en droit de se poser des questions. Au final UFC Undisputed 2010 s'avère être une référence incontournable, peut-être LA référence en matière de simulateur de baston, que vous possédiez ou non l'édition 2009. Les averses de coups ne sont pas prêtes de se calmer.

A découvrir

Alpha Protocol - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

1 commentaires

  • Anonyme

    28/10/2010 à 01h01

    Répondre

    Salut, peut t-on jouer à se jeu avec un/des ps move ? 

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques