8/10

Ultimate Marvel VS Capcom 3 - Test Vita

Après un passage remarqué sur PS3 et sur Xbox 360, les super-héros font un retour remarqué sur PSVita !

Je tiens à dire que j'ai joué qu'à la première version du jeu sur PS3 (pas la Ultimate, juste la première), c'est donc sur elle que je baserai certaines de mes comparaisons.

Les plus Les moins
  • Des graphismes à couper le souffle
  • Un roster bien fourni
  • La stratégie amenée par les cartes dans le mode Héros et Hérauts
  • Un mode en ligne toujours aussi efficace
  • Galactus jouable !
  • Une politique de DLC qui ne fait pas l'unanimité
  • Tous les personnages sont débloqués d'emblée


La beauté éphémère de Phoenix

Un roster dément

Le jeu reprend les 36 personnages du jeu initial et en ajoute 12, parmi lesquels on retrouve certains personnages qui auraient dû être là depuis longtemps comme Strider Hiryu ou même Docteur Strange, mais aussi des personnages plus étonnants comme Phoenix Wright et Rocket Raccoon. On arrive donc à 48 en tout, auxquels viennent s'ajouter Jill Valentine et Shuma Gorath, toujours disponibles en DLC. Vous pourrez donc combattre de toutes vos forces avec pas moins de 50 personnes et exploser vos amis en ligne sur votre console portable !


Il est cool le raton laveur, non ? En tout cas, il est en train de dérouiller Frank West...

Cependant, qui dit nouveaux personnages dit rééquilibrage des forces en présence. Capcom en a profité pour revoir un peu ceux qui étaient trop "forts" dans la précédente itération. C'est ainsi que Phoenix (Jean Grey) se retrouve un peu moins puissante qu'avant mais toujours aussi rapide à dézinguer (sauf si on prend en compte son pouvoir de renaissance). Certains personnages comme Akuma sont aussi devenus beaucoup plus résistants et il va falloir les matraquer de coups pour s'en débarrasser. L'un des nouveaux qui présente un gameplay des plus originaux reste Phoenix Wright qui peut lancer les "indices" qu'il trouve. Ghost Rider risque aussi de faire parler de lui puisqu'il est devenu un des incontournables lorsqu'on veut faire un combat online. Tous les boulets le prennent et sautent en mettant des coups de fouet a distance pour ne pas se faire toucher. Autant dire que c'est vraiment énervant...


Prend toi un éclair digital dans la face Wolvie !

Ah oui, j'ai failli oublier ! Vous pourrez aussi prendre les commandes de Galactus ! En un mot... il est invincible. Ses coups sont ultra-puissants, il n'a pas de limites, ni de barres pour les coups spéciaux... Autant dire que détruire la terre sera un vrai jeu d'enfant, c'est à se demander comment on fait pour le battre quand on joue avec les héros. Néanmoins, cette impression d'invincibilité lasse assez rapidement et il n'est pas sûr que vous y retourniez très souvent.

Des modes de jeu classiques mais efficaces


Pijuuuuuu !

Il n'y a aucune innovation du point de vue des modes de jeu. On retrouve le classique Arcade qui permet d'affronter des équipes de héros jusqu'à arriver au boss final : Galactus. De la difficulté "humain" à la difficulté "cosmique", il vous faudra bien du courage pour refaire ce mode afin de débloquer les fins de chaque personnage (ça fait 48 fois minimum mine de rien...) puisqu'il y a un trophée à la clé. On regrettera cependant que ce mode ne serve pas à débloquer des personnages puisque les 48 de base sont débloqués d'emblée. Le mode online est lui aussi très classique. Il vous donne la possibilité de chercher une partie contre quelqu'un de votre niveau, mais aussi contre un de vos amis. La création de "lobby" est toujours présente et vous aidera à trouver encore plus d'adversaires sur la toile.


Le mode Héros VS Hérauts

La nouveauté par rapport à Marvel VS Capcom 3, il faut aller la chercher dans le mode "Héros et Hérauts". Il vous permet de prendre soit le contrôle des héros traditionnels, et donc de défendre la Terre (par le biais de stages à reconquérir), soit des hérauts de Galactus, et donc de tenter de détruire notre belle planète bleue (par le biais de stages à conquérir). Jusque là, vous me direz que ce n'est pas très original, que prendre un héros nous permet juste d'avoir un nouveau costume argenté (d'ailleurs, ça aurait peut-être été une bonne idée d'ajouter le Silver Surfer dans le roster mais bon...) pour chaque personnage. Soit, c'est un fait. Cependant, ce mode de jeu se démarque via l'utilisation de cartes de pouvoirs. Il est possible d'affilier à son équipe un deck de 3 cartes (dont une sera considérée comme "principale" et les deux autres comme secondaires, ce qui aura pour effet de faire varier les effets). Ces cartes ont toutes des effets différents, qui peuvent aller du simple ajout d'une barre de spécial, à une défense doublée contre toutes les attaques. Évidemment, de nombreuses cartes seront à collectionner et toutes les obtenir demandera du temps et de l'investissement de la part du joueur. La bonne nouvelle, c'est que ce mode peut être joué en ligne ! Les joueurs peuvent se ranger du côté des héros ou des hérauts et tenter de reprendre le contrôle de certaines zones à des adversaires réels. Autant dire que l'utilisation des cartes rend les combats plus stratégiques que dans le mode en ligne traditionnel.


Strider Hiryu, le grand absent de la première mouture de Marvel VS Capcom

Here comes a new challenger?

Les images parlant d'elle-même, je n'ai pas vraiment insisté sur le côté graphique du titre qui n'a réellement rien à envier à ses homologues PS3 et 360. Il me semble qu'il manque un niveau, celui où l'on avait tout un tas d'animations dans le background, dont un spider-ballon géant, qui a peut-être été retiré pour des raisons techniques. Cependant, la haute définition de l'écran de la PSVita impressionne, surtout lorsque tous les personnages balancent leur super combo en même temps. Aucun ralentissement n'est à noter et les phases de jeu s'enchaînent... car c'est là qu'il y a un petit souci : les temps de chargement. Il y en énormément et ils sont looooooooooongs, très loooooooooongs... Ils viennent s'ajouter aux multiples vérifications de connexion au PSN qui ponctuent l'entrée dans un menu (ça devient vraiment pénible au bout d'un moment) qui gâchent véritablement le plaisir et l'élan de jeu par moments.


Captain America est toujours aussi classe

La politique de DLC de Capcom a aussi été transposée sur cette mouture Vita. Ainsi, si vous voulez des dizaines de costumes supplémentaires, mais aussi les deux personnages de la controverse Jill Valentine et Shuma Gorath, il faudra sortir le portefeuille. Il faudra donc compter facilement 25/30 euros en plus du prix du jeu si vous voulez profiter du titre dans son intégralité (même si les costumes ne sont pas totalement indispensables c'est vrai). Une bonne chose cependant, certains achats PS3 pourront être transférés sur la Vita (dommage pour les possesseurs de 360) et vice versa.

Verdict...


L'inévitable Ryu en plein combat contre un Héraut de Galactus en ligne

Graphiquement somptueux mais jouissant d'une politique de DLC vraiment limite, Ultimate Marvel VS Capcom 3 reste une valeur sûre, et le meilleur jeu de combat du line-up de lancement de la PS Vita. Les amateurs devraient y trouver leur compte et passer de nombreuses heures sur un titre qui regorgent de bonus (remplir la galerie est un vrai challenge !) et de trophées.

A propos de l'auteur

Un peu fou mais passionné de manga depuis ma plus tendre enfance, je n'hésite pas à tester tout et n'importe quoi (surtout n'importe quoi en fait...).

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques