9/10

Unreal Tournament - Test

Support : PC, PlayStation 2, Dreamcast.
Unreal Tournament n'est absolument pas novateur dans son genre. Il reprend le même principe de jeu que les Doom-like et les Quake-like, à savoir : on incarne un personnage qui se "promène" dans un univers hostile, et pour survivre, il faut tirer sur tout ce qui bouge ! Le tout est servi par une technique assez évoluée : vue subjective en 3 dimensions. Unreal Tournament n'offre pas un scénario solo original : le seul but est de gagner les différentes manches d'un tournoi afin de vaincre un boss à la fin, et ainsi gagner le tournoi. Donc rien de bien captivant de ce côté. Mais le jeu est purement orienté réseau, et dès lors que l'on regarde de ce côté on se trouve devant un véritable monument. En effet, la maniabilité est au rendez-vous, les armes sont parfaitement équilibrées (bien que se balader avec un simple pistolet est tout simplement suicidaire), et même si vous ne trouvez que deux ou trois personnes pour faire un réseau, on peut toujours ajouter des bots gérés par l'ordinateur. Leur niveau de jeu est réglable, et il existe même un mode auto-adaptable: la difficulté varie selon vos actions et votre propre niveau. Ils sont bien programmés et ne suivent apparemment pas de chemins pré-tracés comme dans d'autres jeux (que je ne cite pas par charité). Au final, Unreal Tournament est un must pour les adeptes de jeux violents, en réseau, et à la Doom. Pour ma part, je le préfère aux autres Quake-like, et après y avoir fait vos armes, vous serez sans doute de mon avis.

A découvrir

Counter-Strike - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

2 commentaires

  • CBL

    30/01/2003 à 00h00

    Répondre

    Je suis plus mesuré que Nalrem concernant UT. Certes, il y a plus de modes de jeu et l'IA est bien meilleur que dans Quake 3. Mais la communauté quake est beaucoup plus vaste que celle d'UT donc le nombre de mods (modifications du jeu par des amateurs) est beaucoup plus vaste, permettant ainsi de renouveler le gameplay. Ensuite, si le mode solo d'UT enfonce celui de Quake 3, Q3 est largement meilleur en réseau. Q3 est beaucoup instinctif et privilégie les réflexes.

    En bref, vive UT en solo mais vive Quake 3 en multi !

  • kou4k

    30/04/2004 à 00h01

    Répondre

    UT, pour les intimes ^^,est un FPS bourrin comme on en fait peu!
    la jouabilité est exemplaire, et les graphismes plutot corrects a sa sortie.
    Mais Tournament remporte haut la main la comparaison avec Quake3:
    -premièrement, les modes de jeux sont plus variés; plus particulièrement le mode assault qui renouvelle considérablement le genre.
    -deuxiemement, les armes , plus nombreuses, ont toues une double utilisation tres agréable a utiliser.
    -et pour finir, la bande son qui faisait defaut a Quake3 est ici splendide:
    les musiques sont excellentes et amplifient l'action; et quel plaisir d'entendre ses adersaires se faire broyer! lol.
    a l'heure actuelle UT 2004 vient de sortir...
    si vous avez aimé le premier; et même si le 2003 vous aviez décu comme moi....
    procurez le vous!!!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques