7.5/10

Wargame : AirLand Battle - La plus chaude des guerres froides !

Wargame : AirLand Battle est la suite de Wargame : European Escalation. Toujours développé par Eugen Systems et publié par Focus Home interactive, ce jeu de stratégie en temps réel espère bien se distinguer parmi la concurrence surtout depuis l'arrivée du bulldozer Starcraft 2. Néanmoins, Wargame (appelons comme ça, c'est plus court) a une solide réputation dans le monde des RTS et il compte bien se défendre avec ses armes.


Envoyez les blinnnnddés !
À commencer par le contexte, pas de batailles médiévales, d'assauts futuristes ou de monstres délirants. Wargame joue la carte d'une certaine "contemporalité". En effet, imaginez un monde où la guerre froide n'est pas si froide et vous aurez le monde de Wargame. Ainsi, l'opposition entre OTAN et monde communiste est vivace et l'Europe est un terrain de jeu pour ce conflit. Les froides cités norvégiennes sont par exemple un lieu dans lequel vous aurez l'occasion d'aller titiller vos ennemis. Pas de fantaisie du côté des troupes : vous avez ce qui ce faisait de meilleur à l'époque en matière d'hommes et de machines. Si vous la jouez patriotique et optez pour le 100% français, vous aurez de quoi pilonner vos ennemis avec des Rolands, scruter les alentours avec la légion et les 10RC ou encore de quoi lancer un assaut à coup d'AMX32 soutenu par les Super Etendard. Ce « petit » exemple de diversité des troupes est valable pour chaque nation impliquée : ainsi les amateurs de belles machines de guerre pourront s'étonner de voir les Abrams (USA) soutenus par les Harrier (Royaume-Uni) pour affronter les T-80 russes ou les MIG17 allemands. 12 nations impliquées pour un paquet de véhicules en somme (l'Allemagne est divisée en deux RFA/RDA pour ce jeu). Les petits malins pourront toujours créer leur « deck », c'est-à-dire leur armée rêvée afin d'affronter les autres joueurs. À fond pour un pays ou mélange osé, à vous toutes les facéties.


C'est la frime, hein ?
Ce qui saute aux yeux du néophyte que je suis (le RTS n'est pas ma discipline favorite), c'est le côté exigeant de cet opus. Difficile de débarquer et de spécialement briller sans être passé par le didacticiel qui ne fera rien pour vous faciliter la tâche. Certes, on peut toujours tenter sur certaines stratégies fourbes comme planter ses batteries lourdes et rusher à coup de blindés (avec un soutien d'avion) mais il faut soigneusement choisir son emplacement sous peine de se voir contourner, gêner par les bâtiments ou par de la fumée. En effet, l'intégration de la guerre urbaine rend le jeu encore plus retors et vous comprenez vite pourquoi un pro de Wargame vous aura détruit en lançant ses chars alors que vous, vous vous serez empalé lamentablement sur ses obus.


Ils ne vont rien voir venir !
Cependant, il faut reconnaître qu'au-delà du gameplay, il y a aussi l'emballage et le gameplay. Pour un RTS, je n'ai pas trouvé les menus ou la gestion de son armée si convaincante. Menus dépouillés à un écran de minitel (j'exagère un peu mais ça donne l'idée) système de déplacement sur la carte parfois hasardeux ou ordres appliqués au ralenti (ou peut-être qu'ils paniquent un peu quand ils prennent trop cher…). Visuellement, si les cinématiques sont convaincantes, pour le jeu, c'est honnête. C'est-à-dire que l'action est lisible mais qu'il ne faudra pas chercher trop de détails ou la petite bête. En bref, on ne peut pas dire que j'ai pris une claque lors de mes parties mais je n'ai pas non plus été outré.

En somme, Wargame est un jeu qui captivera les amateurs de RTS ancrés dans un univers contemporain. Ceci dit, il ne faudra pas s'attendre à un jeu complaisant. Il faudra une bonne dose de persévérance pour prétendre au titre de grand stratège et c'est à la fois la grande force du titre et sa grande faiblesse, car il faudra bien apprendre ses bases et connaître les très nombreuses unités du jeu. Ceci dit, vu les engins et les troupes disponibles, cela peut faire une bonne excuse pour réviser son bac.


Petite balade comme à la parade !

 

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques