8.5/10

Wario Ware : Smooth Moves - Test

Sabrez, dansez, volez, coupez, équilibrez, mais surtout riez à gorge déployée, de préférence à plusieurs.

Wario, ennemi juré de Mario et éternel vaincu, finirait bien par détrôner, sur un autre plan, celui qui lui inflige invariablement de cuisantes défaites.

Car soyons honnêtes, dans la catégorie des jeux délirants, incroyables et inclasssables, fruit d'une imagination géniale et débordante, mélangeant humour bête et fin, gras et bien pensé, d'une façon aussi détonnante que seuls les Japonais savent manier, Wario Ware tient depuis toujours la 1ère place et ne cesse de se l'assurer plus encore à la sortie de chaque nouvelle console. Même si Rayman contre les Lapins Crétins, alors qu'il est le fruit d'un développeur français, a réussi une percée admirable dans le genre, il n'en reste pas moins que Wario Ware reste inégalé.


Pour ceux qui, par extraordinaire et surtout malchance, ne connaissent pas Wario Ware, tentons de rappeler le principe du, ou plus précisément, des jeux, bien que nos pauvres mots ne puissent réellement donner de sens à ce qui n'en a pas vraiment. Concrètement, le but de Wario Ware est très simple : suivre une instruction qui s'affiche à l'écran. C'est tout. Point final. Circulez. Evidemment, cela n'éclaire pas beaucoup votre lanterne. Un exemple sera plus explicite : le jeu dit "éteins !" ; alors apparaissent un réveil et une main, ainsi qu'une petite bombe faisant office de minuteur. Pour gagner, il faut en bougant la wiimote faire taper la main sur le réveil pour que celui-ci s'arrête, avant que la bombe n'explose. C'est tout. Point final. Circulez. Dans le tableau de votre choix que vous aurez sélectionné, une dizaine de ce type d'exercices s'enchaîneront avant la fin. Sachant que le joueur n'a droit qu'à 4 échecs, finir un tableau ne s'avère pas si simple à réaliser du 1er coup, surtout si l'on n'est pas un habitué de Wario Ware.

Mais alors en quoi, vous demandez-vous peut-être, un jeu aussi simpliste (voir débile) pourrait-il avoir un intérêt, sans parler de succès ? C'est tout son mystère et son génie, bien que l'on puisse quand même dégager certains des ingrédients de la recette.

Le 1er ingrédient est la créativité, et une console comme la Wii, à l'instar de la DS, devait permettre de développer de façon exponentielle les possibilités de mini-jeux. Tenir la wiimote en équilibre sur sa main pour faire tenir en équilibre une balle dans une assiette, frapper dans le vide avec la wiimote pour écraser une mouche, lâcher sa wiimote (merci la dragonne) pour lâcher un objet, la tenir sur son nez comme une trompe d'éléphant, la maintenir contre sa taille pour faire du houlà-hop... et bien d'autres qu'il serait dommage de tous révéler sous peine de gâcher la surprise, il fallait y penser. Et c'est tout le mérite du ou des inventeurs. Déjà sur DS, le jeu avait pris une dimension impressionnante avec les possibilités offertes par l'écran tactile, autant dire que sur Wii, le jeu devient presque complet.

Dans ce genre de cas, heureux ceux qui voient pour y croire :


Le 2ème ingrédient, et vous l'aurez déjà compris, c'est l'humour, le délire, la loufoquerie, l'amusement, quel que soit le nom que vous voulez lui donner. Bref, en pratique vous rirez à gorge déployée et de tout votre coeur. Les dessins farfelus et simplistes alliés au principe, souvent débile, des mini-jeux décapent au sens propre et figuré du terme. Evidemment, retirer une immonde crotte de nez ou arracher un immense poil n'est pas ce qu'il y a de plus fin mais, dans le contexte, cela passe aussi bien que le lancer de vache de Rayman. Ajoutez à cela la voix suave et off du gentleman qui vous explique comment tenir le "Bâton de style" pour accomplir l'exercice, et vous aurez, soit une crampe aux yeux à force de les écarquiller, soit une crampe au visage à force de rire.

Le graphisme est pauvre, la musique et le son sans envergure, les modes peu nombreux, mais pourtant, ce jeu est un des meilleurs qui soient à l'heure actuelle sur Wii, surtout en multi-joueur bien-sûr. Alors, ne manquez pas l'imanquable et inégalé Wario Ware. Ses innombrables tableaux et surpises vous attendent.

 

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques