Wii Music - Preview

Quand Nintendo lance un concept de jeu musical pour tous, on a du mal à ne pas pleurer devant le peu d'ingéniosité de la chose.

Avec Wii Music, l'objectif de Nintendo est de proposer sur la Wii une façon de s'amuser à jouer d'un instrument sans pour autant l'avoir déjà manipulé en vrai, ni même avoir la moindre notion de solfège. Une approche résolument casual que nos impressions ont confirmé de bout en bout.

Jouons dans la prairie
Jouons dans la prairie
Tout d'abord, Wii Music n'est orienté ni score, ni performance. Pas question de faire exploser le compteur comme dans Rock Band ou Guitar Hero. Jusque là, tout va bien. Après tout, ce style de jeux est un peu répétitif, alors si on nous propose une alternative, c'est une bonne chose.

Le hic c'est que dans Wii Music, on se contente d'adopter quelques gestuelles répétitives pour faire avancer une bande-son pré-selectionnée. On remue les bras, parfois on appuie sur un bouton pour provoquer un événement ou pour utiliser l'instrument d'une façon différente. On peut faire tout ceci en toute liberté, à tel point qu'on peut même faire n'importe quoi, improviser autant que l'on souhaite, que ce soit ou non harmonieux, car il n'y a pas de garde-fou empêchant de construire une bouillie informe. Chacun fait ce qui lui plaît (plaît, plaît), mais en suivant forcément la trame choisie. Impossible de remplacer un DO par un FA ; tout est balisé et, à part gesticuler, on ne vous demande pas grand chose.

Pourtant être libre, tout en étant assisté, pourrait permettre d'avoir un sentiment de félicité. On n'est pas tous des dieux de la musique et simplement faire semblant pourrait se révéler aussi jouissif qu'un délire d'air guitar... si ce n'étaient les sons des instruments qui ont tout du son midi de base, customisé en fonction de 50 instruments différents certes, mais à la sonorité toujours un peu synthétique... Avec de vrais samples, l'impression de réalité aurait pu nous permettre d'en profiter davantage. Fort dommage.

Wii Music est construit autour de plusieurs modes de jeu :

Jouons sur scène
Jouons sur scène
- le mode leçon permet d'apprendre à faire semblant de jouer d'un instrument. Pour le piano, on "tape" de haut en bas, en faisant parfois jouer la sourdine. Pour la trompette, on ne souffle pas dans la Wiimote, non, il suffit d'appuyer sur les touches tout en regardant ostensiblement vers le ciel ou, au contraire, vers le sol, selon la façon dont on souhaite faire porter le son.

- le mode jouer laisse libre court à l'improvisation en solo, tandis qu'à plusieurs on s'attache un morceau connu, en l'arrangeant à la sauce reggae par exemple, tout en modifiant son tempo. A la fin de la session d'enregistrement, on peut sauvegarder sa prouesse scénique et créer sa pochette de disque.

- le mode vidéo accueille toutes les prestations préalablement jouées en mode "jouer", et permet de les faire parvenir à ses amis par internet. Ils pourront alors  réinterpréter de leur côté une partie du morceau et vous le renvoyer.

- le mode mini-jeux est une plongée dans des jeux moins évolués que ceux de Wii Play. Chef Mii nous place dans la peau d'un chef d'orchestre. Il faudra bouger la baguette de haut en bas, dans le bon tempo pour obtenir un bon score. Le morceau choisi s'adaptant à la vitesse de l'oscillation. Autant dire que c'est sans intérêt, voire abrutissant.
La Note parfaite permet de tester son oreille en classant des Miis par notes, par hauteurs de notes, etc. Diablement dur dans les niveaux avancés.
Gai Carillon est le Guitar Hero du pauvre : chaque joueur doit, à son tour, secouer la main correspondant au carillon qui s'affiche sur la partition. Pour corser la difficulté, on peut augmenter la vitesse ou ajouter des bémols (qu'on actionne en laissant un bouton appuyé). Moins de dix morceaux différents pour quelques dizaines de secondes de jeu à chaque partie. Pas de quoi rire...

Wii Music laisse vraiment une drôle d'impression derrière lui. On sent que le pivot du concept est de laisser libre le joueur, lui permettant, en bon casual qu'il prétend être, de faire ce qui lui plaît sans se prendre la tête. Pourtant, on voit mal le jeu plaire, sur le moyen terme, aux plus de douze ans. Gratouiller une guitare virtuelle fera marrer les bambins, mais les plus vieux risquent de rester circonspects.

A découvrir

FIFA 09 - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

Guillaume est le fondateur et le rédacteur en chef de Krinein. Curieux et passionné par la culture au sens large, il poursuit sa route sur les chemins tumulteux de la critique culturelle.

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques