7.5/10

Wipeout Pure - Test

Wipeout pure était sûrement le jeu le plus impressionnant du line-up de sortie de la console aux USA. Les vidéos présentées montraient des graphismes de toute beauté et une animation assez hallucinante pour une console portable. Après un épisode très lointain sorti sur Play2, l'une des sagas les plus connue du jeu de course futuriste était un peu tombé dans l'oubli mais cet épisode PSP est bien parti pour remettre la série sur le devant de la scène.

Des premiers pas mitigés

Après une navigation dans des menus à l'esthétique très épurée mais du plus bel effet, on entame ses premiers tours de piste et là on remarque deux choses. D'une c'est effectivement très beau pour de la console portable, les environnements sont jolis et assez détaillés, il n'y a presque aucune trace d'alliasing, des animations d'arrière-plan ponctuent les courses et les effets de lumière sont plutôt réussis. De deux, c'est extrêmement lent et on est vite surpris par le manque de sensations. Heureusement cette mauvaise impression s'efface vite une fois les nouvelles catégories débloquées, mais il faut s'attendre à des débuts fort peu amusants. L'animation devient alors très rapide et le tout tourne avec une grande fluidité sans aucune chute de frame-rate.

Du Wipeout tout craché

Contrairement à un F-Zero par exemple, les courses sont rythmées par l'utilisation de différents items assez classiques dans l'ensemble avec les traditionnels missiles, bombes et autre accélérateurs. Dans les catégories supérieures, les adversaires sont très féroces et n'hésitent pas à s'en servir à outrance sur vous. Tous ces bonus influent donc vraiment sur votre position sur la ligne d'arrivée et leur bonne utilisation s'avère vite indispensable.

L'autre particularité de la saga Wipeout est la maniabilité. L'inertie des vaisseaux est très particulière et leur maîtrise requiert pas mal de pratique. Le pilotage demande de la finesse et le moindre choc avec le bord du circuit est pénalisé immédiatement par une nette perte de vitesse. La vitesse des bolides augmentant lorsque l'on débloque les classes supérieures, votre dextérité sera mise à rude épreuve et certains circuits très tortueux sont extrêmement difficiles à bien gérer. Sachant que l'agressivité de vos adversaires ainsi que leur maîtrise du pilotage augmentent elles-aussi, la difficulté est extrêmement relevée si bien que décrocher toutes les médailles d'or relèvent quasiment de l'exploit. Mention spéciale à la dernière catégorie qui va vous faire suer pour espérer décrocher une médaille.

En contrepartie de cette difficulté, le pilotage devient assez jouissif une fois que l'on maîtrise mieux son bolide et les sensations sont très bonnes.

Un contenu très léger

D'ailleurs, parlons un peu de la progression : chaque catégorie de difficulté est découpée en trois tournois. Les deux premiers tournois comprennent quatre circuits chacun et une fois la médaille de bronze, au minimum, décrochée lors de ceux-ci, on peut accéder au tournoi suivant qui comprend en fait l'ensemble des huit courses précédentes. En décrochant une nouvelle récompense, on peut accéder à la catégorie suivante dans laquelle la vitesse des bolides est augmentée de même que la difficulté de l'IA des adversaires et ainsi de suite.
En tout il y a cinq catégories, uniquement huit pistes et huit vaisseaux aux caractéristiques très différentes. On comprend donc aisément pourquoi de nouveaux circuits et bolides téléchargeables gratuitement sur le net ont été rajoutés. A noter que dorénavant, les téléchargements de suppléments pour de futurs jeux seront payants. Merci Sony de prendre encore une fois les joueurs pour des vaches à lait.
Pour ralonger la durée de vie, on a le mode Zone permettant de faire des tours sur une piste non texturées avec un vaisseau qui augmente de vitesse au fur et à mesure pour atteindre des vitesses hallucinantes : répétitif et soporifique et le désormais traditionnel mode multi en wifi qui permet à huit joueurs de prendre part à des courses endiablées ce qui se révèle vraiment fun lorsque tous les participants ont un bon niveau.

Cette version de Wipeout n'est pas transcendante d'originalité par rapport à la mouture Play2 mais elle inclut une nouveauté assez appréciable. Dorénavant, exit les bandes de régénération du bouclier et bienvenue à l'apparition du double emploi des items. En effet, on peut dorénavant choisir de les utiliser pour gagner du bouclier à la place de s'en servir comme arme. Les courses gagnent ainsi un peu plus en stratégie et il faudra prendre soin de bien gérer ses items selon les besoins.

Quand à la bande-son, les musiques électro ne sont pas fameuses bien qu'assez agréables et les bruitages sont plutôt bons.

Conclusion

Ce Wipeout pure est donc un bon épisode de la série et un des meilleurs jeux du lancement de la machine sans aucun doute. La réussite technique est bien au rendez-vous et on prend part à des courses rapides sur des circuits très jolis. La maniabilité est vraiment bonne ce qui permet au joueur d'avoir de bonne sensations de pilotage même si une période d'adaptation est nécessaire pour dompter la bête. On regrette seulement une durée de vie artificiellement augmentée par une difficulté très relevée qui ne trompe pas sur le fait que seulement huit circuits soient disponibles. Finalement, on ne s'amuse ni au début, où la vitesse des vaisseaux est d'une lenteur affligeante, ni à la fin, car on est lassée par la répétitivité du faible nombre de circuits et par la difficulté trop ardue mais les catégories intermédiaires procurent aux joueurs son lot de sensations fortes.

A découvrir

Charm Solitaire - Test

Partager cet article

A propos de l'auteur

4 commentaires

  • gyzmo

    16/10/2005 à 22h32

    Répondre

    je fais une allergie à ces petites consoles, depuis qu'on m'a volé ma première console portative. il faisait froid ce jour, je m'en souviens comme si c'était hier. c'était pendant la récré, en CE2...

    ahem!

    Wipeout est le seul jeu auquel j'ai *un peu* jouer sur cette péseupé (d'ailleurs, la machine a mis vachement longtemps avant de charger l'affichage principal...). je me souviens plus mais je crois que c'est dans ce jeu qu'il y a une très belle petite cinématique où un engin de course se modélise petit à petit ? sinon, première course, une impression de vitesse très sympa, une gestion des virages assez simple, des petits gadgets pour se défouler sur l'adversaire et des graphismes, c'est vrai, assez fins (quoique pixellisés quand même, faut pas charier). mais bon sang ! comme les touches directionnelles sont petites ! ça m'a trop énervé !

    f'in, voilà.
    j'ai *un peu* joué quoi.
    toute façon, les jeux de courses, même futuristes, si y'a pas un volant et des pédales, c'est pas mon truc.
    autrement, bonne critique

    nb : au fait, j'ai terminé en 4ième position de ma première et dernière course. trop dégouté^^.

  • Choucroot

    17/10/2005 à 10h00

    Répondre

    Critique assez juste mais je tien a apporter mon point de vue.
    certes le jeux de base etait un peu radin en contenu, mais les telechargement ne son vraiment pas gadjet: un tournoi de 4 courses bonus dispo des la sortie du jeu (sans compter les skin et vaisseaux ), un autre 15 jours plus tard, en encore un dernierement, soit pas moin de 12 courses suplementaires. de plus, le jeu de base ne contient pas 8 courses comme on poourrait le croire, puisqu il y a 4 "classic" a debloquer en gagnant des medailles d or en course unique.
    la vitesse de depart est effectivement tres faible, alors aucun commentaire sur le manque de sensations n' est tolerable tant que le mode phantom n a pas ete debloque. D ailleur c ets pas de la tarte, mais contribue clairement a l entrainement decessaire pour pouvoir se faire plaisir etvraiment aprecier le jeu a sa juste valeur.
    En outre, le mode zone ne me semble absolument pas soporifique, bien au contraire ! le challenge est corse et la vitesse devien hallucinante ( passez la zone 30 et on en reparle ).
    enfin meme si les musique sont moin bonne que dans l opus "2097"sur ps1 (Rhaaa prodigy >_< ), elles se revelent tout a fait adaptees, et on fini par avoir ses preferences et se faire une playlist.
    Enfin, le mode multiplayer bien qu imparfait ( chiant de devoir recreer une partie en mode course unique - rassurez vous, on peut faire des tournois en multi ) est vraiment exelent ! c' est simple, sur 30h de jeu au conteur, j ai fait la moitier en multi ( facile quand on s achete une psp + wipeout chacun a 5 potes )
    On a donc de tres bons graphismes ( effectivement plein de pixel, mais quand meme tres impressionnant ), une animation sans faille permettant vitesse extremes et fluidite, maniabilite delicate, mais un bonheur avec un peu d entrainement, des bonnes musiques, une multi fandar, 24 circuits + 4 circuit zone ( en prenant en compte les telechargement - qui prennent de la place sur le memory stick, presque tout une 32mo ), une grosse quinzaine de vehicules...
    ma note perso ( tien donc, c est pas mon habitude pourtant ): 8.5/10

    ps: desole pour les fautes, absence d accent et autres, mais je suis sur un clavier qwerty, et au boulot, donc je fais vite

  • kenji

    17/10/2005 à 11h41

    Répondre

    Mais comme je l'ai dit je cautionne pas les téléchargements parce que Sony a annoncé que ca serait payant dorénavent et ca prend de la place sur la memory stick. Quand on fait un jeu, on met tout dedans et on échelonne pas la sortie d'antant de contenu en 2 mois qui sera plus tard payant , ca veut dire que ces pistes étaient déjà faites depuis un moment et qu'ils auraient du les mettre de base dans le jeu. Je pense que tu auras un opinion différent si on te sert la moitié d'un jeu et que l'autre moitié faut la banquer en téléchargment payant.
    Sinon désolé mais je les ai pas testé.

  • Kain2197

    23/10/2005 à 01h19

    Répondre

    kenji a dit :
    Mais comme je l'ai dit je cautionne pas les téléchargements parce que Sony a annoncé que ca serait payant dorénavent et ca prend de la place sur la memory stick. Quand on fait un jeu, on met tout dedans et on échelonne pas la sortie d'antant de contenu en 2 mois qui sera plus tard payant , ca veut dire que ces pistes étaient déjà faites depuis un moment et qu'ils auraient du les mettre de base dans le jeu. Je pense que tu auras un opinion différent si on te sert la moitié d'un jeu et que l'autre moitié faut la banquer en téléchargment payant.
    Sinon désolé mais je les ai pas testé.
    Reste que tu es pas obligé de stocker tes circuits sur ta PSP. Tu peux les foutres sur ton disque dur PC et les remètres quand tu rejoue au jeu. De plus pour Wipeout Pur les téléchargements n'on pas été payant.
    Fin voilà, les possibilités de la PSP vont bien plus loin que ta conclusion.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques