8.5/10

Wolfenstein 2 : The New Colossus

BJ Blazkowicz revient pour casser du méchant nazi sur le sol américain pour notre plus grand plaisir ! La mayonnaise prend-elle toujours ?

Sorti en 2014, Wolfenstein : The New Order a séduit la critique et les joueurs grâce à son gameplay simple mais efficace et surtout redoutablement maîtrisé pour offrir un bon gros kif guerrier aux amateurs de FPS. Les gars et les filles de Machinegames ne pouvait pas en rester là et c'est tout naturellement que The New Colossus vient nous servir un nouveau plat de nazis à déguster frais ou en bouillie, sur le sol américain ce coup-ci !


La discussion entre ces deux membres du KKK et ce soldat nazi vaut son pesant de cacahuètes !

Si vous avez joué et fini The New Order, vous vous rappellerez sûrement de la fin qui vit BJ Blazkowicz se sacrifier pour sauver la résistance. Heureusement pour le monde libre, la veuve et l'orphelin, BJ n'est pas mort même si les premières minutes du jeu ne sont pas encourageantes pour lui : il est paraplégique, coincé sur un fauteuil roulant et, alors qu'il vient de se réveiller, il doit défendre son sous-marin contre les troupes de Frau Engel venues lui faire la peau. Vous m'avez bien lu, le premier niveau est une simulation de fauteuil roulant dans un sous-marin et le moins qu'on puisse dire, c'est que cette séquence un peu WTF met directement dans l'ambiance pour ne plus jamais vous lâcher ensuite. Une fois les envahisseurs teutons repoussés, le sous-marin fera office de base mobile pour le Cercle Kreisau et sera le point de départ de missions qui vous feront découvrir un New-York radioactif, une Nouvelle-Orléans exsangue ou encore une petite ville du nom de Roswell au Nouveau-Mexique... Bref, les lieux visités et les objectifs seront variés mais avec une seule finalité : mettre le feu aux poudres pour engager un grand soulèvement du fier peuple américain contre l'ennemi allemand. A contrario de ce qu'on pourrait penser pour un FPS "basique", le scénario est très réussi dans ses grandes lignes (mention spéciale à l'hilarante mission sur Vénus, vous comprendrez) et les personnages, même les moins importants, sont tous très bien écrits. Le passé de Blazko aura d'ailleurs une place prépondérante tout au long de l'aventure sans pour autant être fatigant à force, le juste milieu narration/baston a donc été trouvé et on ne s'en plaint pas.


Comme dans The New Order, vous pourrez jouer à Wolfstone 3D si vous trouvez cette borne d'arcade

Le gameplay est assez proche de ce qu'on a pu trouver dans The New Order mais quand c'est bon, pourquoi en changer ? Vous pourrez toujours équiper une arme dans chaque main, pas nécessairement la même, et vous pourrez ramasser quelques armes lourdes sur vos ennemis les plus coriaces afin de vous venger contre les acolytes de ces derniers. Les armes peuvent être améliorées ainsi que les stats de Blazko pour faire encore plus regretter aux nazis d'avoir osé s'attaquer au Land of the free. Les ennemis, eux aussi, n'ont pas réellement changé depuis le précédent épisode et c'est dommage mais au final assez insignifiant tant on prend quand même du plaisir à les dézinguer par paquets de dix. D'un point de vue technique, les graphismes s'en tirent avec les honneurs de même que le level design et l'ambiance sonore, tous très réussis.


La première mission, en fauteuil roulant, est déroutante mai franchement fun

On aura du mal à trouver grand chose à reprocher à ce Wolfenstein nouvelle formule version 2 mais en cherchant bien, on peut quand même pointer du doigt l'absence de prise de risques : la formule fonctionne très bien, on s'amuse, on rigole et on défouraille pendant une bonne vingtaine d'heures mais le vent de nouveauté qui soufflait avec The New Order n'est plus là. Il reste néanmoins un très grand jeu qu'on ne peut que recommander aux amateurs de FPS fun et décomplexés.

A propos de l'auteur

Métalleux confirmé // PlayStation lover // Bouffeur de manga // Cinéphile mais pas zoophile // Codeur professionnel // Lecteur électronique et câlineur de chatons since 1987.

    0 commentaires

    Participer à la discussion

    Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

    Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

    Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

    Rubriques