8.5/10

World of Warcraft - The Burning Crusade - Test PC

The Burning Crusade est la 1ère extension de World of Warcraft. Il aura fallu attendre près de deux ans pour la connaître. Cependant, on ne peut pas dire que durant ces deux années, les joueurs se sont ennuyés. Les différents patchs avaient tenu les aventuriers en haleine avec des donjons et des ennemis toujours plus grands. La « croisade ardente » débarque donc pour proposer plus qu'un simple patch et trois donjons. Voyons donc ce qui attend l'amateur de quêtes et d'émotions.


La porte des étoiles version WoW !
Un monde que l'on pensait disparu à travers l'histoire de WoW revient et avec lui ses ennemis que l'on pensait disparu. L'Outreterre, ce monde parallèle devient donc disponible via un portail à la Stargate. Ce monde n'abrite pas que des ennemis. En effet, et c'est là l'un des intérêts de cette extension, nous avons deux nouvelles races. Ainsi, les Draeneï combattent pour l'alliance. C'est sorte de démon bleu à sabot sont des anciens Eredars qui s'exilèrent en Outreterre pour échapper aux flammes qui ravageaient leur monde en proie à la destruction et la corruption. Plus que leur physique et leur accent germanique, ils maîtrisent l'art des shamans qu'ils ont appris de leurs amis Orcs (il y a fort longtemps). L'Alliance peut dorénavant compter sur le shamanisme. Pour équilibrer le tout, la Horde possède maintenant des paladins grâce aux Elfes de sang. Si je mets de côté mon affection pour les Taurens, on peut dire que la Horde possède enfin des beaux gosses. Ces derniers étaient des Elfes dépendant à la magie et lorsque leur puits magique a été détruit par Arthas, ils sont devenus ivres de vengeance et ont pactisé avec les démons pour avoir gain de cause. Leur rang de belle gueule de la Horde se vérifie également dans leur gestuelle ainsi que dans leur zone de départ qui est très colorée et chatoyante.


Promo sur les robes chez les Elfes de sang !
Outre ce nouveau monde et deux nouvelles races, nous avons également des petites intentions plutôt bien accueillies comme l'augmentation du niveau maximum de 60 à 70, des instances haut niveau faisables à 25 donc plus simples à organiser que celles à 40 (qui existent toujours) mais également des montures volantes contrôlables et une nouvelle profession : joailler. Si les deux derniers éléments sont négligeables, les donjons revisités sont une bonne chose. D'ailleurs, même les donjons qui ne demandent pas de niveau max sont sympathiques à l'instar du 1er que vous ferez en Outreterre. Celui-ci aura son lot d'ennemis coriaces et une série de boss qui vaudront leur pesant de cacahuètes. Les joueurs qui auront déjà tout gagné auront également une surprise de taille : des donjons plus durs grâce à la difficulté héroïque. Si le défi est grand, les récompenses qui en découlent le seront également. À tel point, que le jeu semble avoir pris un nouveau tournant dans la course à l'équipement et dans la vente d'objet, les diverses capitales seront alors le théâtre de messages interminables de la part des diverses vendeurs. On se croirait en plein jour de marché ou en pleine brocante.


Les Draeneï ne passent pas inaperçus !
Cet add-on a une véritable plus-value en terme de plaisir de jeu pour les petits nouveaux et les acharnés. Les nouvelles races en jettent un max même si les Elfes de sang ne jouent pas la carte de l'originalité contrairement aux Draeneï. Les nouvelles compétences et les donjons sont bien pensés. Mais on regrettera cependant le système de monture volante qui n'a pas été étendu à Azeroth et qui reste cantonné à l'Outreterre. De plus, si cet ajout fait date, il est dommage de le faire payer étant donné que le système d'abonnement est déjà une source de revenus colossale (à l'époque en tout cas) et qu'au final, avec un jeu de rôle en ligne, tout passe par le téléchargement des nouvelles données du client. Néanmoins, le succès de l'add-on prouvera l'engouement persistant de la saga et justifiera les autres suites notamment avec la suivante : Wrath of the Lich King.


Il n'y a pas à dire, être BG, ça aide pour choper dans la Horde !

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques