6.5/10

World of Warcraft - Wrath of the Lich King - Test PC

Un an après The Burning Crusade, une nouvelle extension voit le jour. Les fans de l'univers Warcraft trépignent d'impatience car ce qui suit s'annonce comme l'arrivée du Messie pour eux. En effet, le roi Liche revient et c'est un mythe du panthéon de WoW qui débarque avec son lot de nouveauté. Effet d'annonce ou véritable révolution, nous allons regarder ça.


Heureusement, j'ai mis une petite laine sous l'armure !
Petit rappel : les joueurs de Warcraft 3 the Frozen Throne le savent déjà et les fans de WoW s'en doutent mais le Roi Liche, c'est notamment Arthas, ancien paladin et prince humain dont l'esprit a été fusionné avec Ner'Zhul (un puissant Shaman Orc), emprisonné dans le trône de glace afin de servir la Légion Ardente et de répandre le fléau et la destruction en Azeroth. Cependant Arthas finit par se rebeller et entrer au terme de luttes intenses dans une sorte de sommeil tout en étant assis sur le fameux trône de glace. Dans WoW, Arthas finit par se réveiller et tout le continent de Norfendre redevient visible et accessible aux héros d'Azeroth.


Walking Dead version WoW !
Cependant, ce continent n'est pas pour les petits joueurs ! En effet, cette extension est avant tout un ajout pour les joueurs de hauts niveaux. D'ailleurs, puisqu'on en parle, le niveau max passe de 70 à 80. Au passage, ce sont de nouvelles compétences, de nouvelles armures épiques et une nouvelle profession qui viennent égayer le jeu. Ce dernier aspect introduit la calligraphie qui est, à terme, un moyen d'augmenter et de customiser ses compétences. Chic une boule de feu plus forte ou un soin plus efficace !

Pour les joueurs qui aiment les challenges, un système de hauts faits a été ajouté afin qu'il puisse voir ce qu'il a accompli et qu'il collectionne les badges et récompenses. Au passage, si vous en avez marre de trimballer la même tête depuis des heures et des heures de jeu, vous avez à votre disposition un coiffeur. Gadget mais terriblement nécessaire pour le joueur qui veut changer de visage ou faire évoluer son personnage selon tel ou tel aspect de son role play.


Des nouveaux lieux de plaisance !
Cependant, tout cela serait bien peu de choses sans l'introduction d'une nouvelle classe de personnage : le chevalier de la mort. Utilisable par toutes les races, il est la première classe héroïque du jeu. À l'instar d'un City of Heroes, cette nouvelle classe se débloque lorsque vous avez atteint un certain niveau dans le jeu. Les débutants peuvent donc se rhabiller et c'est une classe qui récompense les joueurs qui ont atteint le niveau 55. Vous commencez donc en étant mort et au service du Roi Liche. Ce dernier vous permet donc de massacrer tous les gentils fermiers afin de vous familiariser avec vos nouveaux pouvoirs. En somme, vous êtes une sorte de nécromancien dans une grosse armure et avec une épée à deux mains. Vous pouvez utilisez vos compétences en fonction des pierres que vous avez inséré dans votre arme. Si vous avez des pierres de sang, vos pouvoirs seront liés à cela, de même pour le givre. À vous de mixer selon vos besoins. En gros, trois voies s'ouvrent à vous : le sang dans lequel vous allez faire quelques de dégâts et surtout faire les tanks en jouant les vampires ; le givre où vous allez bastonner sec et ralentir vos opposants ; enfin, la mort va vous octroyer le privilège de faire apparaître des zombies, des goules et autres gargouilles pour combattre à vos côtés. Pour ma part, cette dernière branche demeure ma favorite pour le côté traître que cela comporte.

Néanmoins, plus que précédemment, cet add-on laisse un drôle de goût. D'une part, toutes les modifications annoncées ne sont pas arrivées, comme les combats avec des montures volantes contrôlables. De plus, le contenu proposé est destiné qu'aux plus acharnés malgré le côté technique et bienvenu de la nouvelle classe de personnage. Cette fois-ci, on se dit qu'il est dommage de faire payer plein pot un ajout si spécifique. Néanmoins, les fans seront aux anges et le charisme d'Arthas va séduire bon nombre de joueurs comme le prouveront les ventes records de cet add-on. Les ajouts suivants devront donc proposer une trame encore plus grandiose pour surpasser l'intérêt de cet épisode. "Heureusement", le contenu plus maigre constitue le point faible de cet add-on et cela va permettre à Cataclysm de se faire une place aux côtés de ses aînés.


Elle n'est pas chevalier mais elle est mortelle !

A propos de l'auteur

2 commentaires

  • Canette Ultra

    30/06/2008 à 15h53

    Répondre

    Depuis quelques mois, Blizzard (blibli pour les intimes) nous a appris que le chevalier de la mort serait jouable pour quiconque possède un compte avec un perso lvl 55 mini


    ce chevalier serait un "tank", un encaisseur avec une épée à deux mains sur laquelle se fixe des runes permettant d'activer des compétences basées sur le froid, le sang ou la mort.


    la possibilité d'invoquer des créatures serait à l'ordre du jour également.


     

  • Anonyme

    02/12/2008 à 02h26

    Répondre

    on sent immediatement le travail de l'equipe blizzard qui nous pond la un add-on tres réussi , renouant avec l'esprit tres med-fan de l'original .


     on s'eloigne de l'aspect space _ opéra d'outre terre le second opus de la série.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques