9/10

WWE Smackdown vs Raw 2010 - Test

la WWE et THQ s'associent une fois encore pour un nouveau jeu de catch. Les fans l'attendaient au tournant et on peut dire qu'ils peuvent être rassurés. Un jeu riche, prenant et immersif qui saura nous faire ressentir l'odeur du catch et le bonheur d'être sur le ring.

Une nouvelle année est synonyme de nouveau cru pour de nombreuses franchises. Celle de Smackdown vs Raw ne fait pas exception à la règle. Depuis de nombreuses années, la série a su s'enrichir et se développer pour séduire les fans de la première heure et les nouveaux venus. En effet, le catch est plus que jamais à la mode ces dernières années et les nouveaux fans sont légion. Il convient dès lors de faire un tour d'horizon de ce nouvel opus afin de répondre à la question que tout le monde à sur les lèvres « le jeu de cette année est-il meilleur que celui de l'année d'avant ? ». Le défi est de taille surtout que le slogan 2010 est : « la superstar, c'est toi ».

La Superstar.


S'il y a bien un domaine où les jeux de catch excellent, c'est dans les menus de création. Cette année, les limites semblent être repoussées. Les prises à choisir sont nombreuses grâce au retour du système sur 4 axes pour les grosses prises (contre 2 + 2 ultimate move l'an passé). Les « ultimate moves » sont toujours disponibles mais ils sont intégrables dans le système des 4 prises fortes principales. Les prises de soumission ont aussi été enrichies grâce à l'utilisation de la touche R3. Il est certes déstabilisant pour les petits nouveaux de voir 300 sortes de coups de poings ou 30 suplex différents mais la richesse du titre est indéniable. Le créateur de prises est enrichi et son copain le créateur de prises aériennes se joint à la fête. A vous les coups de coude avec vrille avant ou les sentons au ralenti. Jeff Hardy en serait jaloux.


Votre star en elle-même bénéficie d'une belle garde robe et cette dernière a été davantage soignée au niveau de l'apparence. Néanmoins cela à un prix : vous ne pouvez pas cumuler sur votre chouchou autant d'habits qu'auparavant. Si vous décidez d'être le businessman du ring, vous devrez choisir entre cravate ou veste par exemple. Des petits bugs d'affichage viennent également lorsque vous voulez cumuler pantalon et grosses bottes. Des menus défauts dans l'océan de possibilités qui vous fait face mais des défauts quand même (Evidemment, si vos bébés sont des aficionados du slip et de la genouillère, pas de soucis dans ce cas).

Ensuite, les options de mise en scène sont enrichies par la création de vos propres vidéos. Vous réalisez cet exploit via vos replays de matchs préalablement sauvegardés.

Votre protégé devra ensuite augmenter ses statistiques de combats. Pour ce faire, les actions faîtes sur le ring dans n'importe quel mode décideront : si vous tapez beaucoup, vous serez forts en coup et si vous soumettez souvent vos adversaires, les statistiques correspondantes augmenteront. Un petit côté jeu de rôle très agréable se dégage alors du titre.

Enfin (but not least), le mode de création de scenario est présent et les créateurs en herbe se feront réellement plaisir dans ce mode. Ajoutez à cela la gestion des alliances et des rivalités et vous obtenez la quintessence des modes de créations. Les plus fervents pourront également rendre hommage aux stars absentes du titre pour de multiples raisons comme Eddie Guerrero (mort) ou Booker T (TNA) voire même Hulk Hogan (retraité).

Maintenant que vous avez crée tout ce que vous désirez et que vous parlez Catch couramment, place au spectacle.

Clash of the titans.


Les catcheurs de la WWE sont élevés au grain et entraînés toute l'année, l'écran titre nous donne le ton avec Triple H tout juste éclairé d'un projecteur et entouré de fumigène, masse à la main. Cette apparition musclée était elle-même précédé d'un message qui rappelle qu'il ne faut pas tenter de reproduire les prises de catch en vrai. Etant donné que l'on ne peut pas le faire en vrai (sauf dans une structure adaptée comme un club de sport), on va s'en donner à cœur joie virtuellement. Le gameplay est toujours aussi riche et les prises s'enchaînent bien. Un mode entraînement fait son apparition et les néophytes tout comme les perfectionnistes salueront comme il se doit cette nouveauté. En effet, devant la richesse des prises et des récentes possibilités offertes, cet espace est le bienvenu. Sur les matchs en eux-mêmes, le royal rumble est plus prenant que jamais grâce à son nouveau système de prises et aux matchs mixtes. Les multiples interférences de vos alliés et rivaux viendront aussi pimenter les combats. L'action est portée aux plus hautes sphères grâce à des graphismes améliorés. Le grain de la peau ou les chaînes en or qui virevoltent, sont très agréables à regarder. On regrettera cependant le manque de percussion des prises et coups. Il manque en effet, le côté impact du catch. La gestion des collisions et des corps pourraient également être plus fine. Certains râleront également sur le fait que l'on se fait souvent enchaîner de prises avant de reprendre la main mais le catch s'est ça aussi. Donc trêve de badinages, l'ensemble proposé est terriblement prenant et réaliste. Les coups de la corde à linge font mal, les sharpshooters s'enchaînent au milieu des descentes de coudes ou de cuisses.

Enchaîner des matchs, c'est bien, mais la WWE s'est aussi du spectacle.

Road to Wrestlemania.


Au milieu des modes de créations et des matchs à gogo, vous pourrez vous divertir dans le mode road to Wrestlemania. Dans des storylines inédites, vous ferez évoluer les catcheurs phares de la fédération comme John Cena ou Chris Jericho. C'est également le moment de combattre avec la pétillante Mickie James ou encore avec votre propre catcheur. Ce mode vous permettra de débloquer des nouveaux combattants mais aussi de vous amuser avec le principe fondamental du catch « le spectacle et le divertissement ». Franchir la ligne entre jeu et catch (le fameux 4ème mur), se déguiser en poulet ou choisir entre vanne et coup de poing. Cet ensemble de possibilités vous rappelle à quel point le catch est une activité difficile mais au combien gratifiante.

Le Finisher !

L'opus 2010 est donc meilleur que le 2009. Des modes en pagailles, de meilleurs graphismes, une ambiance de folie. Le jeu regorge donc de qualités et les fans seront servis. La richesse du titre peut troubler car devant autant de choix, les débutants tâtonneront au départ. Mais leur patience sera bien récompensée. La finition des vêtements ou l'impact des prises est un axe d'amélioration. Le jeu frôle la perfection à cause de cet aspect. Cela laisse donc de belles perspectives pour la suite. Le cru de cette année va nous permettre de catcher dans la joie, l'allégresse et la sensation de toucher à ce qu'il se fait de mieux dans la discipline.

A découvrir

MySims Agents - Test

Partager cet article
A voir

Stoked - Test

A propos de l'auteur

9 commentaires

  • Anonyme

    19/09/2009 à 20h07

    Répondre

    Je l'attends avec Impatience il est tro bien deja vu le Roster !!!!! sur Ps2

  • el viking

    20/09/2009 à 15h36

    Répondre

    y aura-t-il Mr Kennedy dans celui là, du coup?

  • Canette Ultra

    20/09/2009 à 20h58

    Répondre

    Il ne serait pas présent mais rien n'empêche de la créer. ça sert à ça aussi le créateur de superstar

  • Anonyme

    19/10/2009 à 21h31

    Répondre

    pareil


     

  • Anonyme

    23/10/2009 à 07h29

    Répondre

    Ah la la... que de bonheure ! Moi qui croyait que faire mieux que Smackdown VS Raw 2010 serait impossible...Et bah si, c'est possible !!! Avec le CREATE A STORYLINE, vous pouvez faire ce que vous avez toujours trouver manquant... Maryse amoureuse de Festus ?, CM Punk qui s'excuse envers Jeff et qui quitte le life style Straight Edge ? Et bah, tout cela c'est possible ! Ah, une derniere chose... Si vous avez soit la Xbox, la PS3, meme la PS2, la Wii, Ou la DS ? ACHETER CE JEU !!!

  • Canette Ultra

    03/11/2009 à 23h36

    Répondre

    Mr. Kennedy est présent et c'est bien la belle surprise de cet opus. Sa prise de micro est vitale dans un jeu de catch.


    Dans les bonnes surprises, Jeff hardy est représenté avec son maquillage blanc et noir et c'est du plus bel effet.

  • Bung

    04/11/2009 à 20h18

    Répondre

    Les jeux de catch ont perdu tout intérêt depuis la dispartion des Steve Austin, Goldberg, Booker T et autres The Rock...


    Orton et Cena n'ont pas une once de charisme et d'originalité x(

  • el viking

    05/11/2009 à 11h25

    Répondre

    pas d'accord... autant Cena est aussi insipide qu'une soupe à l'eau, Orton a un certain potentiel... maintenant il est vrai qu'il n'est pas exploité à son grand maximum, stagnant sur le stade de grand hyper méchant vraiment très méchant...


     en tout cas, merci Canette Ultra pour la bonne nouvelle! du coup, j'ai acheté le 2009 pour rien...

  • Bung

    05/11/2009 à 19h36

    Répondre

    En fait t'as acheté ceux d'après Here Comes The Pain pour rien, le poilu !


     ORTON SUXS !!!!!!!!!!!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques