9/10

Yu-Gi-Oh! 5D's World Championship 2010 : Reverse of Arcadia - Test

L'éternel jeu de cartes DS revient comme chaque année pour offrir à chacun quelque chose à apprécier, qu'il soit novice ou non. Des améliorations dans la continuité, avec néanmoins les mêmes lacunes techniques que par le passé.

A l'occasion de la 5ème année de sortie du jeu Yu-Gi-Oh! sur DS, nous avons souhaité réunir 3 joueurs venus d'horizons totalement différents pour qu'ils nous donnent chacun leur point de vue sur ce jeu un peu hors du commun. Comme vous le savez, ou pas, Yu-Gi-Oh! est initialement un jeu de cartes qui a été transposé par la suite en jeu vidéo. Il est, tout support confondu, quasiment le seul jeu vidéo de cartes d'envergure. Cette spécificité semble être à la fois son point fort et son point faible.

Mais place à nos invités : Jaden36, joueur habitué des Yu-Gi-Oh! sur DS ; Roudoudou, joueur Yu-Gi-Oh! de cartes réelles uniquement ; Tsubasa57, joueur obsessionnel (hardcore gamer).

Islara : Jaden36, Roudoudou, Tsubasa57, merci d'être venus. Entrons dans le vif du sujet : qu'avez-vous pensé globalement de Yu-Gi-Oh! 5D's World Championship 2010 : Reverse of Arcadia ?

Jaden36 : J'ai trop adoré ! Il est carrément mieux que le précédent. Les courses, les graphismes, le mode histoire. Il y a plein de nouvelles cartes. Bon, le mode wi-fi est un peu frustrant car maintenant il y a des défis et mon classement est bloqué...

Islara : Désolée de t'interrompre Jaden33, je voulais juste ton sentiment général pour l'instant, on va venir après dans le détail. Roudoudou ?

Roudoudou : Franchement, ce jeu est une nullité vidéo ludique à tous points de vue. On ne comprend rien au mode histoire si on n'a pas suivi la série. Les graphismes sont lamentables. OK, la DS a des capacités limitées, mais là c'est hideux. Les mini-jeux dans le mode histoire ne sont pas des vraies énigmes. Un jeu de cartes doit rester un jeu de cartes, là broder comme ça sur d'autres genres sans en être un vraiment, ça ne donne rien du tout, quedalle, nada. Je me suis ennuyé à mourir. J'ai tout de suite mis les codes Action Replay pour avoir toutes les cartes et jouer en wi-fi.

Islara : Voilà, au moins, ça c'est dit. Tsubasa57 ?

Tsubasa57 : Franchement, je me suis laissé prendre. Je ne suis tellement pas habitué à ce style que j'ai été littéralement absorbé. Roudoudou a raison sur un point : on sent un mélange des genres qui n'est peut-être pas toujours formidable. Mais j'ai adoré découvrir Yu-Gi-Oh!, ses règles super complexes. J'ai fait des duels de ouf, un stress de malade. Et ça faisait du bien de passer à autre chose que du jeu de cartes de temps en temps. On ne peut pas jouer juste aux cartes pendant des jours et des jours. En plus, j'ai rarement vu une durée de vie comme ça sur un jeu. Sérieusement, je ne l'ai toujours pas fini, c'est un peu la honte pour moi. Et j'ai même dû aller voir des soluces pour savoir comment on débloquait les derniers boosters.

Islara : (rires) Oui, tu n'as pas pu t'empêcher de vouloir tout débloquer... Mes amis passons au détail, Jaden36 renâcle. Prenons le premier point de divergence lancé par Roudoudou : il est comment alors ce mode histoire ?

Jaden36 : Mais t'as rien compris Roudoudou ! D'abord, il n'y a pas besoin d'avoir vu la série. Ils ont inventé une partie dans le jeu, le Mouvement Arcadia et tout ça, totalement inédite et autonome par rapport à l'anim. C'était super intéressant. Ca faisait 3 factions différentes. Le reste c'est vrai que c'est de la repompe pas mal déformée mais ça rend quand même vraiment pas mal. On passe d'un monde à l'autre dans chaque chapitre, on revoit New Domino City comme dans le jeu 2009, mais on n'y reste pas trop longtemps non plus (dans le 2009, c'était tout le jeu, c'était lassant à la fin). Et les énigmes avec les blocs sont carrément plus dures. Les scènes d'action où on doit esquiver des gardes (ça avait été l'horreur dans le 2009) sont bien mieux dosées, j'ai eu beaucoup moins de mal. Mais je crois que le mieux, c'est vraiment les courses : là ça commence vraiment à ressembler à une course, avec des vrais obstacles, des bonus à récolter, une meilleure maniabilité. Le top, c'était l'avant dernière course avec les pieds géants qui essaient de nous écraser.

Roudoudou : Non, mais j'hallucine ! C'est un jeu de cartes ou un jeu de course ? Un jeu de cartes ou un puzzle-game ? Un jeu de cartes ou un jeu d'aventure ? C'est tout et rien à la fois. Le scénario justement, il est creux car il est tronqué. Il n'y aucun suspense, aucun vrai rebondissement. Exemple simple : ça tombe comme un cheveu sur la soupe l'histoire d'amour entre ... et .... (effacé, spoiler). Et après, elle ressuscite et on ne sait même pas pourquoi !? Je maintiens : me payer 20H d'ersatz vidéo ludique pour pouvoir vraiment jouer aux cartes, je refuse. J'ai acheté le jeu principalement pour participer au Championnat de France DS [note de la rédaction : dimanche 30 mai 2010 à Paris] et jouer en wi-fi et c'est tout. La seule version potable de Yu-Gi-Oh!, c'était la version 2007, car il n'y avait pas de mode histoire.

Tsubasa57 : Les scénarii bidons, on voit ça dans beaucoup de jeux, donc ça ne m'a pas choqué plus que ça. Je suis d'accord que celui-là ne casse pas des briques, mais il y a une réelle variété qui a maintenu mon intérêt, un assez bon dosage de la difficulté aussi. Le monde des esprits était vraiment mignon et en même temps tarabiscoté ; et son mage Torunka m'a fait bien rire. Le retour dans le passé m'a un peu dérouté au départ mais les amnésies et les flashbacks c'est toujours une bonne recette. Je ne dis pas que je rachèterai un autre Yu-Gi-Oh!, surtout que celui-là me durera encore bien longtemps, mais ce mode histoire il donne un long souffle au jeu. Le jeu serait peut-être insipide s'il était uniquement basé sur les cartes. Il faudrait que je l'essaie cette version 2007 pour que je me rende compte. En tout cas, je suis étonné, je ne savais pas qu'il y avait un Championnat de France pour le jeu vidéo. J'ai bien vu une pub dans le boîtier mais le lien donne sur une page en construction. J'ai cru que c'était de l'intox marketing.

Islara : Ah oui, ce championnat, c'est une autre question. On fera un sujet dans le forum pour donner plus de détails. 2ème point de débat : les aspects techniques : graphisme, maniabilité, bandes sonores...

Jaden36 : J'ai trouvé que les graphismes étaient un peu mieux que l'année dernière. Surtout, le terrain est beaucoup plus clair : ils ont rajouté des icônes pour bien visualiser si les monstres sont en attaque ou en défense. Par contre, l'espèce de triple carré clignotant pour voir quelle est la carte sélectionnée, c'est trop, ça me gêne. La vidéo d'intro, elle est toujours un peu courte, je suis déçu là-dessus. Les sons, c'est pareil, c'est toujours un peu la même chose, j'aimerais bien qu'on ait des vraies bandes-son un jour. En plus, j'ai remarqué que le volume des sons était plus fort que le volume des musiques et on ne peut pas régler ça. Sinon, les options pour le reste sont encore plus détaillées qu'avant. On a notamment les statistiques de duels. Enfin, la maniabilité, il n'y a rien à dire : quoi de mieux que le stylet pour jouer aux cartes ?

Roudoudou : Ouais, c'est peut-être le seul bon aspect du jeu : la gestion au stylet est idéale pour un jeu de cartes. Mais le reste, c'est toujours la catastrophe : on ne peut pas appeler ça des musiques. C'est répétitif à mourir. Le graphisme, soit ils faisaient un effort, soit ils laissaient les personnages en miniatures, mais là ils ont fait un entre-deux et du coup c'est laid au possible. Il ne faut pas rêver, il n'y aura jamais d'amélioration, Konami compte sur le succès du jeu de cartes pour vendre le JV et ne se foulera pas sur ces aspects qu'il juge secondaires.

Tsubasa57 : Je suis assez d'accord avec Roudoudou. Les aspects techniques ont véritablement été négligés, sauf la gestion au stylet bien sûr, donc la précision est d'ailleurs sans faille, ce qui n'était pas évident car certaines zones de touches sont vraiment petites. Dans les RPG sur DS, on a déjà vu de très belles vidéos d'introduction de plusieurs minutes. Là, non seulement c'est court, mais en plus on ne comprend rien. Les sons en eux-mêmes sont bien travaillés et détaillés (on a les sons de pose, de pioche, des animations de combat etc...), mais ouh là là, les musiques, je suis d'accord... ce n'est pas très palpitant... de la musique d'ascenseur quoi...

Islara : Chers amis duellistes, le temps passe très vite, un dernier mot sur le wi-fi (sinon Jaden33 va m'en vouloir) ?

Jaden33 : Merci Islara. Oui, le wi-fi, franchement, je disais ça m'énerve un peu ces histoires de défis qui bloquent le classement [ndlr : le mode wi-fi, qui permet de jouer en ligne contre de vrais joueurs du monde entier, dispose d'un système de classement mondial] mais j'ai remarqué que du coup, il y a quand même moins de pirates qu'avant et moins de mauvais joueurs, donc ça c'est bien. J'ai remarqué aussi que Konami effaçait souvent du classement des joueurs qui avaient triché pour avoir toutes les cartes. On peut le savoir facilement car en dessous de notre image il y a un espace où on peut voir l'avancée dans le jeu du joueur. Donc si le gars il a l'icône « toutes les cartes » mais pas l'icône « mode histoire fini », c'est qu'il a triché. En tout cas, le wi-fi, c'est l'essence du jeu. Je fais vraiment des duels super intéressants, je vois des decks tout le temps différents, je m'amuse bien. J'étais très content aussi car le jeu est beaucoup moins long à finir qu'en 2009, mais encore un peu trop quand même.

Roudoudou : Pour une fois, je suis d'accord avec Jaden33. Le wi-fi c'est pas mal du tout. En IRL [ndlr : en jeu de cartes réelles], on voit un peu toujours les même decks car les gars ils jouent pour gagner des lots donc ils regardent les decks des plus forts et les copient, sans réfléchir un peu par eux-mêmes. En wi-fi, je dois dire que j'ai été agréablement surpris par certains joueurs, même s'il y a un peu trop de novices à mon goût. Pouvoir jouer une 2ème manche immédiatement, c'est aussi une option sympa quand on a fait un beau duel et qu'on veut pouvoir revivre ça. Et puis contrairement à l'IRL, ici on a les cartes japonaises. Le dernier avantage qui pour moi est le plus important, c'est que, en JV, on est tous sur le même niveau qu'on ait de l'argent ou non. On a tous les mêmes cartes et on peut se faire tous les decks qu'on veut même si on n'a pas les moyens. Il faut bien l'admettre, Yu-Gi-Oh! est un jeu injuste, car les plus riches sont avantagés par rapport aux autres.

Tsubasa57 : Je n'avais pas réalisé tous ces aspects que viennent de mentionner Jaden33 et Roudoudou. Je ne connais pas assez Yu-Gi-Oh!, c'est tout. De mon modeste point de vue, le wi-fi, c'est effectivement un second souffle et on passe dans la cour des grands. A certains moments, je me suis fait piler en 4-5 tours, je n'en suis pas revenu. Pour ça, le mode histoire c'était une bonne préparation, je ne me voyais pas jouer directement en wi-fi contre des experts alors que je n'avais jamais joué à Yu-Gi-Oh! de ma vie. Mais par contre, quand on joue en wi-fi, du coup, c'est à petite dose. On ne passe plus des heures comme sur le mode histoire. On fait quelques duels et on revient le lendemain. Là où je passe encore beaucoup de temps, c'est à m'amuser à faire plein de decks différents maintenant que j'ai un peu d'expérience pour voir certaines bonnes combinaisons de cartes. Le système des recettes est bien pensé pour ça, je dois avoir 40 ou 50 recettes depuis que j'ai commencé. Je n'avais pas compris à quoi ça servait au début, j'ai dû aller voir le mode d'emploi.

Islara : Et bien voilà qui est dit, il faut donc lire la notice (rires). Merci pour ce foisonnement d'idées et de points de vue. Un petit mot pour la fin ?

Jaden33 : J'ai mis le poster du jeu sur mon plafond !

Roudoudou : J'espère faire top 8 au Championnat DS...

Tsubasa57 : Je vais me remettre à God of War III, je ne l'avais pas fini, et comme pause, j'irai faire quelques duels en wi-fi.

Islara : (rires) Voilà qui est digne de chacun de vous. Merci et je vous souhaite de beaux duels.

Les personnages et les situations de cette interview sont purement fictifs ; toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne serait que pure coïncidence.

A propos de l'auteur

3 commentaires

  • Anonyme

    26/01/2010 à 12h16

    Répondre

    La calculatrice du duelliste, c'est pour les cartes réels. C'est accessoire.

  • Islara

    26/01/2010 à 12h59

    Répondre

    OK. Merci. Ce sera effectivement accessoire surtout si c'est intégré au jeu, ce qui signifierait qu'il faudrait allumer le jeu pour pouvoir s'en servir... ^_^'

  • Anonyme

    22/05/2010 à 16h51

    Répondre

    Bonjour, j'ai jouer au jeux (et je l'ai fini 2 fois) je trouve que c'est un très bon jeux même si l'histoire est dure a comprendre au débuts. Je n'ai peut-être pas toute les cartes mais je le trouve super.

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques