9/10

Yu-Gi-Oh! World Championship 2007 - Test

Le meilleur jeu de cartes en jeux vidéos enfin édité sur DS pour le championnat 2007, avec l'intégralité des 1600 cartes officielles disponibles et un mode wi-fi très développé, mais trop piraté.

Pour bien appréhender Yu-Gi-Oh! World Championship 2007, WCT pour les intimes (comme World Championship Tournament), il faut avoir à l'esprit et comprendre qu'il est la version officielle sortie sur DS du jeu Yu-Gi-Oh!, et qu'il est dédié à la participation au championnat de France.

Cet état de fait explique que WCT semble faire double emploi avec Spirit Caller, sorti bien peu auparavant, au point que de nombreux joueurs, moins avertis que d'autres sur le monde Yu-Gi-Oh!, se soient longuement interrogés sur l'opportunité de l'acquérir.

Il faut en effet savoir que, chaque année, Konami organise un championnat dans 5 pays européens, aux Etats-Unis et au Japon, et un championnat du monde. Dès lors, chaque année sort un jeu Yu-Gi-Oh WCT spécialement dédié à cette compétition, qui existe aussi bien-sûr en jeu de cartes réelles. C'est d'ailleurs pourquoi, en 2006, étrangement, était encore sortie une version game boy (la version WCT de l'année), alors qu'une version DS, Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour avait déjà vu le jour sur DS en 2005.

Mais toutes ces considérations n'ont plus à l'heure actuelle qu'une importance théorique puisque le championnat s'est déjà déroulé le dimanche 17 juin 2007. La seule question qui subsiste donc encore est : WCT vaut-il le détour en tant que simple jeu ? A l'évidence, oui, à plus d'un titre, et ce malgré la sortie plus que récente de Spirit Caller.

Du riche contenu à télécharger.
Du riche contenu à télécharger.
Primo, parce WCT comporte quelques suppléments et améliorations d'une valeur non négligeable. Il contient la totalité des cartes officielles sorties jusqu'ici, soit 1 600, contre 1 400 dans Spirit Caller. 200 cartes de plus, dans un jeu aussi subtil que Yu-Gi-Oh!, est loin d'être anodin. Il dispose d'un mode wi-fi largement plus développé que celui de Spirit Caller qui permet de télécharger des cartes spéciales une fois par mois, de nouveaux puzzles, de nouveaux adversaires, et carrément le fantôme des joueurs du monde entier. Le contenu du jeu n'en est ainsi que plus riche. Il établit même un classement mondial de tous les duellistes inscrits sur internet. Et son mode ami offre même une fonction chat vocal. Celui-ci n'est néanmoins disponible qu'en dehors d'un duel. Quant aux modes de jeu, il en offre deux nouveaux types, les duels à thèmes et duels limités. Enfin, les personnages, leurs coiffures, et leurs visages sont bien plus variés et même des personnages féminins ont été créés. On n'y croyait plus.

Deusio, WCT fonctionne sur un principe totalement différent de Spirit Caller. Celui-ci, comme digne successeur de Nightmare Troubadour fonctionnait sur le mode d'une histoire, d'un scénario à développer et à terminer, avec des points d'expérience à acquérir. WCT est aux antipodes de ce principe. Point de scénario ni d'expérience ni de temps qui passe : le joueur choisit directement son adversaire dans le menu duel, sans se promener sur une carte, et les affronte à sa guise, dans l'ordre qu'il souhaite (on y retrouve d'ailleurs avec joie Yugi, Seto, Jono Uchi et Marik dans le menu Fantôme) ; le magasin est ouvert en permanence et les boosters jamais en rupture de stocks. Bien-sûr, il y a quand même quelques modes, boosters et nouveaux adversaires à débloquer, mais il y a quand même dès le départ 20 boosters disponibles (contre 4 dans Spirit Caller) et 1500 DP sur le compte du joueur.

Certains préféreront ce mode sans histoire, d'autres le style Spirit Caller, d'autres encore apprécieront le changement en passant de l'un à l'autre, mais quoi qu'il en soit, chacun présentant ses avantages et ses inconvénients, tout le monde trouver midi à sa porte.

Un mode wi-fi bien plus développé
Un mode wi-fi bien plus développé
Tertio, et ce point est loin d'être négligeable, WCT est compatible avec Spirit Caller en échange de cartes et transfert de recettes, et l'échange est GRATUIT. Il faut certes donner une carte comme dans tout échange, mais le jeu offrant dès le départ un deck de 40 cartes et 1500 DP, cette condition ne pose aucune difficulté. Cela signifie concrètement qu'un joueur qui a fini Spirit Caller peut transférer, en une petite demi-heure, tous ses decks et recettes, et qu'il peut donc immédiatement profiter pleinement de duels intéressants avec des adversaires forts, que ce soit contre la console ou en wi-fi, sans devoir refaire tout le jeu. C'est plus qu'appréciable !

Au final, le seul important point noir de WCT, qui pourra rapidement lasser plus d'un joueur, est le fleurissement à grande échelle d'une sale engeance de tricheurs, mauvais joueurs et pirates sur le wi-fi. Entre ceux qui déconnectent à qui mieux mieux dès qu'ils sont sur le point de perdre, ou ceux qui gagnent automatiquement dès le premier ou deuxième tour par quelques pirateries techniques, le duelliste moyen perd énormément de temps et de plaisir à trouver un adversaire intéressant et finit souvent par se rabattre sur le mode ami. Ce phénomène déplorable, quant à lui resté assez rare sur Spirit Caller, est la conséquence logique de l'établissement du classement mondial. Là où le duelliste n'avait rien à perdre sur Spirit Caller en cas de défaite (il gagnait même quelques DP), ce même duelliste peut perdre jusqu'à 1000 places dans le classement en cas de défaite. Malgré quelques bannissements effectués par Konami ou la sanction de la perte de DP et de places si l'on éteint la console en plein duel, le phénomène explose. Car, à vrai dire, il suffit d'éteindre le modem ou son ordinateur, au lieu de sa DS, pour ne pas perdre de points et de places...

Que le joueur en soit donc averti et ne jette aucun espoir dans ce classement mondial qui, en réalité, n'a pas la moindre valeur ni le moindre intérêt, si ce n'est d'être un far-west des temps modernes dont on espère qu'il sera un jour pacifié.

On peut enfin être une fille !
On peut enfin être une fille !
Mais que le lecteur ne soit pas refroidi par ces propos quelque peu sarcastiques. WCT est un excellent Yu-Gi-Oh!, qui a encore réussi à améliorer le jeu, et qui, loin de faire doublon avec Spirit Caller, apporte un peu plus de richesse dans le monde Yu-Gi-Oh!, et démontre, une fois de plus, que celui-ci est un des plus grands jeux de cartes d'heroïc-fantasy qui soit, et offrant depuis 2007 un nombre infini d'adversaires pour tous les joueurs du monde. Une nouvelle ère s'est ouverte pour Yu-Gi-Oh!, celle de la mondialisation grâce au Nintendo wi-fi, une très belle ère que chacun savoure avec bonheur, même si elle reste encore à parfaire.

 

 

Fiche technique récapitulative :

  1. WCT compatible avec SC en échange et transfert de recettes de cartes uniquement ;
  2. WCT compatible avec NT en achat de cartes uniquement ;
  3. déblocage d'un booster spécial Ténèbres après la 1ère connexion avec SC ;
  4. déblocage d'un nouvel habit après la 1ère connexion avec NT ;
  5. déblocage d'un nouveau booster après avoir vaincu 4 et 5 fois chaque monstre de chaque niveau dans le mode duel contre CPU (attention, il s'agit de battre les monstres, non les fantômes) ;
  6. déblocage de l'option « transfert une fois de l'intégralité des cartes d'une recette » et du mode survie avancé après avoir battu 5 fois les monstres niveau 3 du mode duel contre CPU ;
  7. 1 modes puzzle téléchargeable en wi-fi tous les mois ;
  8. une carte rare téléchargeable tous les mois ;
  9. listes des limitations téléchargeables pour septembre 2006, mars 2007, Championnat du Monde et septembre 2007 ; elles peuvent être activées via le menu deck, rubrique « cartes interdites » ;
  10. les boosters et listes de cartes de SC et WCT sont les mêmes, à l'exception bien-sûr des nouveaux boosters spécifiques à WCT ;
  11. les cartes spécifiques à WCT, et qui n'existent donc pas dans SC, ne peuvent pas y être transférées, via le mode échange.
Partager cet article

A propos de l'auteur

5 commentaires

  • Anonyme

    22/09/2007 à 20h32

    Répondre

    Ton article résume bien le jeu islara, un jeu très bien reussi mais le problème est la lâcheté des adversaires .

  • Anonyme

    31/05/2008 à 18h51

    Répondre

    je n'ai pas ce jeu mais il a l'air bien

  • Islara

    02/06/2008 à 17h37

    Répondre

    Il l'est et reste même meilleur que la version 2008 par certains aspects, mais il est maintenant un peu obsolète s'agissant des cartes. Mais on y trouve encore beaucoup d'adversaires en wi-fi. Il vaut donc le coup en occasion.

  • Anonyme

    13/08/2009 à 01h30

    Répondre

    bonjour a tous je suis un grand fan de yu gi ho jen ai marre des mauvais joueur quand je l'ai gagne il coupe leur nintendo ds je suis la pour trouver des adversaires loyale mon code ami es le 5327 9546 7517  je m'adresse aux mauvais joueur vous etes une honte vous n'avez aucun honneur alors arreter de regarder yu gi ho vous etes vrement pas ce que represente yu gi ho loyaute honneur voila tous les joueur loyaux ya pas de probleme pour des duel

  • Anonyme

    07/04/2010 à 19h30

    Répondre

    je l'ai il est super!!!

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques