6/10

Dark Souls Remastered - Parfait pour la fête des morts !

La switch, ce n'est pas que Mario et ses potes tout mignons ! C'est aussi, la mort,du sang, des tripes et des boyaux ! La preuve avec Dark Souls Remastered !

L'attente aura été longue pour les fans de « die & retry » sur Switch. Présenté, annoncé, démontré depuis des mois, Dark Souls Remastered est enfin sorti sur Switch. Sur les autres consoles de cette génération, cette épisode est là depuis six mois ! Cela dit, sur la One ou la PS4, la pertinence de cette épisode restait à démontrer vu qu'il y avait déjà les autres épisodes sur ces plateformes. De plus, Dark Souls Remastered était un peu chiche et n'allait pas bien loin dans le côté « remastered ». Six mois de plus, ça peut changer la donne. Surtout que la saga n'est pas présente sur Switch. Une grande première qui a même donné lieu à un Amiibo spécialement pour l'occasion.
J'aurais aimé une pause plus martiale ! 

 Mis à part une figurine connectée, qu'est-ce que nous avons ? Nous avons Dark Souls et l'ensemble des contenus possibles pour le jeu. Si vous êtes un joueur Nintendo à 200% et que vous ne connaissez pas la série (sauf de nom), voici le pitch :

Avant, le monde n'était pas jojo ! Terreur, mort, tenèbres, etc. Puis, il y a eu la flamme et tout un tas de personnages super balèzes pour botter le cul au mal et aux dragons. Mais le temps a passé, les fleurs ont fâné et le temps d'avant… C'était le temps d'avant. Certains morts ne restent plus mort et la flamme vacille. Vous êtes le seul espoir du monde ! Mais vous êtes mort et vivant… Pas de bol, n'est-ce pas. Donc après avoir sorti vos fesses nécrosées de la prison anti revenant, vous allez sauver tenter de sauver le monde. Le pitch donne envie, il est facile de sentir le désespoir dans les décors et dans la quête insensée qui vous attend. Surtout que le jeu est très punitif (mais j'y reviendrai).
Un mauvais geste peut signifier la mort ! 

Visuellement, si le jeu était décevant sur les autres plateformes, il est ici plutôt agréable. Si vous n'aimez pas le gris, ça ne va pas vous plaire mais j'ai pu sentir le soin apporté à ce remaster. L'ambiance est donc parfaite, les musiques immersives donc rien à redire pour ça. Si je dois râler, je vais avancer le fait que la saga aurait pu s'appuyer sur les visuels de Dark Souls 3. En effet, malgré le soin apporté, cela manque un peu de détail et de cachet ici ou là.

Côté gameplay, le cœur de la série est conservé. Dark Souls est punitif et vous le fait sentir. Une fois votre personnage lancé dans l'aventure, vous allez devoir progresser pas à pas et apprendre le timing des ennemis. Vous avez toujours ce sens des priorités qui ne va pas dans votre sens et le ciblage des ennemis est parfois à la rue mais le côté apprentissage du gameplay est présent. Même si le fait de cibler un ennemi que je n'avais pas vu m'agace, je suis davantage agacé par les menus qui sont d'une ergonomie plus que douteuses. Touches inversées par rapport à nos habitudes, faire 5 menus pour accéder à un simple inventaire… Le jeu ne fait rien pour vous faciliter la vie.

Dark Souls Remastered reste tout de même une référence dans son genre. Je suis d'accord pour dire que de l'eau à coulé sous les ponts et que les suites ou la concurrence font mieux. Mais Dark Souls reste Dark Souls et c'est plaisant d'aller mourir sur sa Switch en mode nomade ou avec ses Joy Cons !
Je souffle 5 min avant d'aller mourir ! 

 

Partager cet article

A propos de l'auteur

0 commentaires

Participer à la discussion

Nous nous réservons le droit de ne pas publier les commentaires qui ne nous semblent pas appropriés (netiquette, loi, point godwin, imbécillité profonde, etc.). Et ne venez pas crier à la dictature !

Vous allez commenter en tant qu'invité-e :

Krinein jeux vidéo c'est des tests de jeux vidéo et de l'actualité. Le dernier Mario sur Nintendo 3DS, le dernier Zelda sur Wii U, le dernier Assassin's Creed sur Xbox One, le dernier Infamous sur PS4, vous attirent ? Lisez ce qu'on en pense !

Rubriques